L'héritier des abîmes

Note: Il avait été envisagé d'intituler ce roman «L'enfant qui n'existait pas» (comme le chapitre 19). Je trouve ce titre plus attrayant que le titre finalement choisi (qui est celui du chapitre 18).

L'ouvrage:
Lilianna Caine écrit des biographies un peu spéciales: celles de tueurs, de psychopathes.
Un jour, son éditeur lui demande d'écrire celle de Morton Savannah, un auteur à succès de romans populaires. Pour cela, la jeune femme va devoir aller s'installer chez lui. C'est ainsi qu'elle découvre jusqu'où va l'amour des fans de Morton savannah. L'écrivain affirme que ses romans prédisent l'avenir. Les fans tentent de décrypter les codes laissés par Savannah, tant dans les aventures racontées que dans les mystérieux hiéroglyphes qui émaillent chaque livre. Avant d'entrer dans la propriété de Savannah, Lilianna devra subir une espèce de formation. En effet, les fans ne plaisantent pas. Ils se sont infiltrés chez l'auteur, et quiconque veut y pénétrer doit bien connaître la saga de Morton Savannah.

Critique:
On retrouve un schéma courant dans les thrillers de Brussolo. Une personne quelconque (mais possédant un esprit critique), se retrouve parachutée dans un univers de folie à grande échelle, folie très bien décrite et analysée par l'auteur. Le personnage principal se débat au milieu du délire ambiant, et tente de rationaliser, de trouver des explications. Pendant un moment, il navigue entre explications surnaturelles et rationnelles. Dans la place, le personnage a souvent un allié qui observe ce petit monde avec un détachement amusé, et qui aidera le nouveau venu. Et ensuite... je ne vais pas tout dévoiler.

Malgré le fait que le schéma soit courant, je ne me suis pas ennuyée. Il est toujours fascinant de découvrir l'étendue de la folie (ici engendrée par le fanatisme) des personnages imaginés par Serge Brussolo. Il est également très intéressant de chercher, à l'instar de Lilianna, des explications rationnelles à tout ce qui est montré.
Après les événements relatifs au «schéma courant», je n'ai pas su prévoir ce qui allait arriver. C'est un signe que l'auteur sait encore me surprendre. Cependant, j'ai trouvé que ce qui se passait n'était pas si surprenant que cela. Je me suis donc retrouvée dans une situation étrange: je n'avais pas deviné ce qui arriverait, mais au final, cela ne m'a pas vraiment surprise.
Malgré ce désagrément, le livre m'a plu.

Le roman ne traîne pas.
La fin est dans le style de «La maison des murmures», pas à cause de ce qui s'y passe (les événements ne sont pas du tout les mêmes), mais à cause de ce qu'elle laisse entrevoir. Les personnages sont... brussoliens. Seule, Lilianna est réellement attachante.
L'un des personnages m'a semblé suspect pendant tout le livre, car certains de ses actes me paraissaient étranges. Finalement, on comprend ses actes, mais leur étrangeté n'est pas vraiment expliquée. Je pensais que ce personnage cachait plus de secrets, d'autres motivations... j'ai donc été déçue à ce niveau. Ce personnage était trop mystérieux (arrivant à point nommé, ayant préparé sa fuite, confiant sa fille à une inconnue), pour ne rien cacher. Ici, j'ai trouvé que Brussolo faisait miroiter des révélations qui ne sont pas venues. Peut-être l'a-t-il fait à dessein pour fourvoyer le lecteur.

Outre le schéma dont j'ai parlé, on retrouve une multitude de clins d'oeil de Brussolo à ses autres écrits. D'abord, le nom de famille de Lilianna, qui est celui d'un autre personnage de Brussolo: Oswald Caine. Ensuite, presque tous les titres cités de la saga de Morton Savannah sont des titres de livres de Brussolo. Personne ne s'appelle David, Daniel, Sarah, Peggy, ou Judith (prénoms courants chez Brussolo), mais on retrouve une Junia (prénom qu'on trouve dans plusieurs romans de l'auteur). Je n'ai pas dû voir toutes ces allusions, mais il serait amusant de leur faire la chasse. :-)

Note: J'ai lu ce roman dans le cadre du challenge Serge Brussolo organisé par Bambi Slaughter.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par mon mari.
Ce livre m'a été offert par les éditions Plon.

Acheter « L'héritier des abîmes » sur Amazon