Votre santé sans risques

L'ouvrage:
Le docteur Frédéric Saldmann nous donne des conseils pour aller mieux.

Critique:
Cela fait un moment que je veux lire des ouvrages de ce médecin. Je n'ai pas été déçue. Avec ce genre, j'ai toujours peur de tomber sur des extrémistes qui énonceraient leurs avis de manière docte et péremptoire. Heureusement, ici, tout est dans la mesure. De plus, les choses sont expliquées. L'auteur dit à plusieurs reprises qu'il déteste culpabiliser les gens, et ne soulève pas de problèmes s'il ne peut y apporter une solution. Souvent, ses conseils sont faciles à appliquer. Il a répondu (entre autres) à ma question concernant le nettoyage du micro-ondes. Maintenant, il faut que j'essaie sa méthode.

L'auteur dit que s'il pouvait, il ouvrirait une école du bon sens. J'approuve ce souhait. Je me rends de plus en plus compte que ce qui nous manque, c'est le bon sens et l'information. J'ai été ravie d'apprendre des choses, mais aussi de voir que j'en appliquais déjà certaines. Je pense notamment au fait d'être soi-même, de ne pas se conformer à une mode ou à un engouement collectif. D'ailleurs, lorsque j'ai lu ces conseils, j'ai tiqué, pensant que c'était évident. Pourtant, s'il prend la peine de le dire, c'est qu'il existe des gens qui agissent sans penser à ce qui leur plaît vraiment. En effet, le médecin ne parle pas seulement d'alimentation, de sommeil, et d'hygiène, mais aussi d'une philosophie de vie. Il nous exhorte à ne pas nous entortiller dans des chaînes, mais à nous écouter.

Il va de soi que certaines idées peuvent être adaptées. Par exemple, il dit que pour se détendre, il faut penser à ce qui nous a plu pendant nos dernières vacances, et il évoque la plage, le soleil, les voyages, etc. Détestant les voyages, je vais plutôt penser à un livre qui m'a beaucoup plu, à des conversations amusantes avec des amis, etc. À chacun de trouver ses moments heureux.

Frédéric Saldmann prône le jeûne séquentiel. Il préconise un jeûne de seize heures une fois par semaine. D'autre part, Jean-Michel Cohen conseille douze heures. N'y connaissant rien, et n'étant pas fervente adepte du jeûne, je fais ce qui est également prôné par l'auteur de cet ouvrage: je m'écoute. Parfois, ayant déjeuné tard, je ne mange pas le soir (sauf si je cède à ma gourmandise). Cela fait que je me retrouve à jeûner douze heures, parfois un peu plus. Tant que je n'ai pas faim, cela me va.

Je n'ai qu'un petit reproche à adresser: certains conseils impliquent que tous les lecteurs sont en mesure de les appliquer. Or, je ne sais pas siffler, et je ne cois pas être la seule. Je suppose qu'on peut remplacer le sifflement par le chant, ce que je fais d'ailleurs. D'autre part, il paraîtrait qu'on s'endort mieux dans le noir complet. C'est peut-être vrai pour les personnes qui voient. Qu'en est-il de celles (comme moi) qui vivent dans le noir total? L'auteur donne d'autres méthodes pour vite s'endormir, donc je les essaierai, mais en ce qui concerne celle-là, elle ne sera pas probante sur moi. ;-)

Ayant aimé cet ouvrage, je lirai «Le meilleur médicament, c'est vous».

Éditeur: Albin Michel.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée pour l'association Valentin Haüy.

Acheter « Votre santé sans risques » sur Amazon