Une journée exceptionnelle

L'ouvrage:
Ce matin-là, Paul et Mia Strom se rendent dans leur maison de campagne en amoureux. Paul a tout organisé. Il tient à ce que cette journée soit parfaite.

Critique:
Cette chronique n'est pas facile à écrire, car il y a beaucoup de choses que je ne peux pas dire. D'ailleurs, je ne remercie pas les personnes (dont j'ai lu les chroniques) qui divulguent un élément important. J'admets qu'on le devine assez rapidement, mais j'aurais préféré le découvrir par moi-même.

L'auteur s'attaque à un thème maintes fois employé. Elle parvient à y apporter quelque peu sa patte. Par exemple, le lecteur est dans la tête d'un personnage, entend toutes ses pensées. Donc, il prend rapidement la mesure de ce qui lui est dit. Certaines affirmations du protagoniste font que le lecteur compose avec ce qu'on lui laisse voir... Le personnage s'adresse même au lecteur. Parfois, cela prête à rire. Par exemple, il dévoile ce qu'il sait être quelque chose de peu reluisant le concernant, puis dit: «Surtout, ne changez pas d'avis à mon sujet parce que je fais cela. Je sais que c'est mal, mais...», et il se trouve des excuses.

Au long de la journée (chaque chapitre débute à une heure précise), on découvre les acteurs de ce qui se joue, on assemble ce qu'ils nous disent, ce qu'on devine entre les lignes... C'est intéressant, mais au bout d'un moment, cela devient trop long. J'ai d'ailleurs été déçue parce qu'à force d'entendre l'auteur retarder les choses, j'ai imaginé ce que préparait l'un des personnages... et je l'ai si bien échafaudé que mon plan me semble plus abouti que ce qu'a fait l'auteur. Je crois que c'est la première fois que ça m'arrive! Par exemple, pour moi, il était évident que l'un des personnages reviendrait sur les lieux pour administrer une correction (ou plus si possibilité) aux autres. Je ne comprends pas qu'ils ne l'aient pas prévu. De ce fait, lorsque la scène se produit, au lieu d'avoir peur, j'ai soupiré d'exaspération.
Ensuite, j'ai trouvé très gros qu'un personnage ait eu des soupçons très peu de temps après en avoir rencontré un autre. Il est vrai qu'une personne extérieure sera parfois plus à même de comprendre une situation que quelqu'un qui est dedans jusqu'au cou, mais ici, j'ai trouvé cela bancal, d'autant que j'avais imaginé autre chose qui, pour moi, tenait mieux la route.
Enfin, je me serais bien passée de l'histoire d'amour. Ça aurait été moins gros sans elle.
Le fait que certains personnages disent avoir une preuve contre un autre est également discutable. Pour moi, ce qu'ils ont ne prouve rien. Un bon avocat pourrait même leur rétorquer qu'il est possible qu'ils aient eux-mêmes fabriqué la preuve. La seule chose qui parle en leur faveur serait la présence des empreintes digitales, mais ils auraient pu les avoir obtenues.

Certains aspects du livre sont intéressants, mais à mes yeux, ils ne rachètent pas tout ce qui m'a déplu.

Service presse des éditions Audible Studios, dont vous trouverez le catalogue sur le site Audible.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par François Montagut.

François Montagut fait partie des comédiens dont j'aime beaucoup le jeu. Ici, il n'avait pas la partie facile. Je ne peux pas trop dire comment il devait jouer, mais sachez qu'à mon avis, il a été parfait. Le personnage le plus compliqué devait exprimer certaines choses assez difficiles à faire passer dans ce contexte (sauf pour ce personnage). Le comédien parvient toujours à adopter le ton approprié.
J'ai été un peu dérangée parce que je trouve qu'il fait beaucoup de blancs, et qu'ils sont souvent trop longs, mais je pense être une des rares personnes à détester les silences dans un livre. Il est normal qu'il y en ait entre les chapitres, mais même ceux-là, je les raccourcirais dans chaque roman. ;-)

Pour information, la structure du livre n'a pas pu être respectée: il y a plusieurs chapitres par piste.

Acheter « Une journée exceptionnelle » sur Amazon ici ou en téléchargement audio (Audible.fr)