Uglies, Tome 2 : Pretties

L'ouvrage:
Tally est maintenant une pretty. Shay et elle profitent de leur nouvel état pour s'amuser aux soirées de New Pretty Town. C'est alors qu'elles décident d'être intenses...

Critique:
Je ne pensais pas que c'était possible, mais le tome 2 est encore plus lent que le tome 1. de petits faits mettent des pages et des pages à arriver. Et quand ils arrivent, ils durent longtemps. Par exemple, la chute de Tally ou les bracelets anti-crash brûlés...
Des événements sont là pour distraire le lecteur ou créer un rebondissement, comme la rencontre de Tally avec Andrew et ses congénères. Cela m'a plus ennuyée qu'autre chose.
Cette impression de lenteur est renforcée par le fait que, par le tome 1, le lecteur connaît l'un des événements supposés arriver dans le tome 2. Il n'y a donc pas vraiment de surprises. Ce qui découle des événements prévus est également très attendu. Par certains côtés (la rébellion, la fuite, le mouchard...), cela fait penser à une rediffusion d'événements du tome 1. On me dira que l'idée du mouchard est exploitée différemment. C'est vrai, mais au final, ça ressemble quand même beaucoup à ce qui arrive dans le tome 1.

L'auteur essaie de créer quelques rebondissements, notamment, les revirements de Shay, et les conséquences de la prise des pilules par Tally et Zane. Il y a aussi l'espèce de dilemme que Tally connaît dans les derniers chapitres... C'est supposé apporter de la nuance, faire apprécier Tally au lecteur... Pourtant, elle m'a paru toujours aussi fade, gourde, inconsistante.
Quant à l'histoire d'amour... ce qui se passe est dû au fait que tout est un peu mélangé dans la tête de Tally: elle a oublié des choses, en a vécu «intensément» certaines autres... tout cela n'est pas très crédible...
Concernant la fin... l'auteur tente de s'arrêter sur un moment de suspense qui fera que le lecteur sera avide de découvrir la suite. Je pense que dans le tome 3, on aura un scénario assez redondant. Tally, on ne sait trop par quel moyen, gardera ses facultés de réflexion d'humaine, et tentera, comme dans les deux tomes précédents, mais à plus grande échelle, de sauver tout le monde... À vérifier. ;-)

Le thème du pouvoir de l'auto-suggestion est abordé. Si je crois à l'auto-suggestion, c'est à moindre mesure. Ici, c'est évoqué de manière maladroite et peu crédible.

Bref, les idées sont bonnes, mais je n'adhère pas à la manière dont elles sont exploitées... ça fait artificiel, alors que ça se veut tout le contraire.

J'ai tenté de lire le tome 3, car j'aurais voulu chroniquer toute la série. Malheureusement, je me suis tellement ennuyée que j'ai abandonné.

Éditeur: Pocket jeunesse.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Nadine Wergifosse pour la Ligue Braille.
J'apprécie toujours autant la lectrice. :-)

Acheter « Uglies, Tome 2 : Pretties » sur Amazon