Tout ce que nous allons savoir

L'ouvrage:
Melody, trente-trois ans, est enceinte de Martin, dix-sept ans. Elle lui apprenait à lire. Voilà des années que la jeune femme et son mari, Pat, se déchirent. L'une des raisons à cela est le fait que Melody n'a fait que des fausses couches depuis le début. Or, cette fois-ci, l'enfant semble bien se porter, alors que la narratrice en est à sa douzième semaine. Apprenant cela, Pat quitte la maison.

Critique:
Ce roman m'a beaucoup plu. J'ai l'impression d'être plus souple, car le livre m'a plu malgré le fait que le personnage principal ne soit pas très sympathique. D'ailleurs, j'ai du mal à comprendre pourquoi l'héroïne est si méchante. C'est principalement ce pauvre Pat qui reçoit toutes les horreurs dont est capable Melody. Elle raconte leur passé par petites touches, et si elle appuie sur le fait qu'il allait voir des prostituées, elle ne cache pas qu'elle était détestable. Je n'ai d'ailleurs pas compris pourquoi. On dirait que c'est dans sa nature. Certains diraient peut-être qu'inconsciemment, Melody punit Pat et se punit aussi pour l'horrible acte qu'elle a commis dans son adolescence, acte qui avait un rapport avec Pat. Je ne pense pas cela plausible, parce que c'est vraiment gros, mais un psychologue dirait peut-être que c'est vraisemblable.
L'attitude de la narratrice envers son père n'est pas non plus très nette. Elle sait très bien qu'elle trahit le grand amour que lui porte ce dernier. Elle se rapproche d'ailleurs de lui au long du roman, mais je me demande si c'est absolument désintéressé.

Au long du roman, Melody évolue. Elle met à plat les atrocités dont elle est responsable, et tente de se raisonner. Elle analyse également le comportement passé de sa mère. Il est simple de voir que la méchanceté gratuite dont la narratrice fait preuve vient de sa mère. J'ai dit que je n'avais pas apprécié Melody, mais ce n'est pas absolument vrai. J'ai aimé qu'elle tente de découvrir pourquoi elle était comme cela, qu'elle veuille s'en corriger... On constatera que son évolution commence lorsqu'elle rencontre Mary. Melody prend la peine de l'écouter, s'intéresse vraiment à elle, accepte de voir qu'autour d'elle, des gens souffrent...
Mary est très sympathique. Elle apaise Melody (même si c'est en présence de Mary que celle-ci fera un coup d'éclat inapproprié, mais tellement drôle), aide au rapprochement entre la jeune femme et son père, est une présence réconfortante pour ce dernier, est posée...

J'ai apprécié certains éléments de la fin. Je pense qu'il n'aurait pas pu en être autrement. Il en est un autre sur lequel je doute. Il ne m'a pas déplu, mais je doute qu'il soit bénéfique. L'auteur laisse entrevoir que c'est possible parce que les personnages qui sont dans l'équation ont évolué. Il aurait peut-être fallu un chapitre supplémentaire (hahaha, voilà que je réclame encore un chapitre supplémentaire) afin que le lecteur sache comment s'annonçaient les choses...

Éditeur: Albin Michel.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Martine Moinat pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Tout ce que nous allons savoir » sur Amazon