Time of death

L'ouvrage:
Voilà douze ans que Francesca Stapleton (Frankie) a quitté sa famille qui tient un magasin dans le petit village de Stillwater. Elle est infirmière à Chicago, et retrouve les siens lors de fêtes comme Thanksgiving ou Noël.
Ce jour-là, sa soeur l'appelle, paniquée. Son bébé risque de naître six semaines avant terme. Elle n'a pas vraiment confiance en les médecins en général, et souhaite que Frankie revienne. Celle-ci se laisse convaincre. Dès son arrivée à l'hôpital de Stillwater, elle tombe sur un homme en train de faire un infarctus.

Critique:
Ce roman m'a globalement plu. J'ai apprécié Frankie et sa famille. Sa mère est un peu pénible (c'est d'ailleurs pourquoi notre héroïne a eu besoin d'air), mais elle n'est pas caricaturale. La narratrice a un caractère bien trempé, ne s'en laisse pas conter, et est lucide quant à ses raisons d'agir. J'ai apprécié la complicité presque immédiate entre elle et sa nièce, Riley. Cela donne lieu à des scènes amusantes, notamment celle où Riley surprend sa tante réintégrant sa chambre par la fenêtre après ce qui ressemble à un rendez-vous avec un homme.

L'énigme policière m'a d'abord intéressée, mais vers le milieu du livre, je l'ai trouvée un peu lente. À la décharge de l'auteur, je pensais savoir qui était coupable de tout, et je trépignais parce que Frankie ne pensais pas à cette personne. Il se trouve que je m'étais trompée, ce qui m'a bien fait rire. De plus, j'ai été reconnaissante à l'auteur de ne pas sortir de sa manche, au dernier moment, le coupable auquel je pensais.

D'autres moments légers jalonnent le roman. Par exemple, les rencontres explosives entre la narratrice et le docteur Paul Costello, la plus plaisante étant la dernière. Il y a aussi cet étrange chat qu'on rencontre lorsqu'on s'y attend le moins, et qui permet une découverte surprenante.

Ce roman est un tome 1. Je m'interroge quant à la suite. Je serai ravie de retrouver Frankie et ceux qui gravitent autour d'elle. J'ai même hâte de voir la jeune femme exercer son métier et se frotter à certains. Il me plaira également de lire des scènes entre sa famille et elle, de retrouver Noah... Cependant, Stillwater étant un petit village, je me demande s'il serait très crédible qu'il y ait d'autres meurtres, même à raison d'un par an.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Blackstone audio.
J'aime beaucoup le jeu naturel d'Amy McFadden. Ici, elle n'a pas démérité. Le ton de voix qu'elle prend pour la mère de Frankie, par exemple, est parfait, car il aide encore mieux à se la représenter. La comédienne modifie sa voix pour les hommes, mais n'exagère jamais, et parvient à merveille à faire passer les sentiments que chacun exprime.

Acheter « Time of death » sur Amazon en téléchargement audio anglais