The resolutions

L'ouvrage:
Samantha, vingt-six ans, est danseuse. Elle vit en Russie. La compagnie pour laquelle elle travaille va monter un nouveau ballet. Le créateur est très enthousiaste à l'idée qu'elle en joue l'héroïne...
Jonah, trente-et-un ans et frère de Samantha, étudie le comportement des éléphants du Gabon. Un malheureux hasard fait qu'il croise la route de Slinky, un braconnier contrebandier, et se retrouve pris dans ses filets.
Gavin (trente-cinq ans, frère de Jonah et Samantha), vit à Los Angeles, et est acteur. La série dans laquelle il joue vient d'être annulée, et sa compagne le quitte.

Nos trois protagonistes se retrouvent, pour les vacances de Noël, chez leurs parents, à Chicago...

Critique:
Ce roman m'a plu. On constate rapidement que les personnages s'aiment, et s'inquiètent les uns pour les autres, mais que la distance géographique a créé une distance morale. Tous trois en sont conscients, et tentent maladroitement de combler cette distance. Et puis quelque chose vient leur montrer qu'il est urgent de se serrer les coudes. Cela va faire que chacun va s'impliquer, plus ou moins, dans la vie des autres.

J'ai mis davantage de temps à apprécier Gavin qu'à apprécier Samantha et Jonah. Il semble plus dur, un peu borné... Pourtant, en y réfléchissant, j'ai dû admettre que ce n'était qu'une façade. Par exemple, concernant Samantha, la solution qu'il suggère est bien plus sécurisée. Il finit pourtant par accepter ce que propose Jonah, même s'il peste. Ensuite, concernant son frère, Gavin est surtout mécontent parce qu'il sait que celui-ci lui cache ce qu'il se passe.

J'ai trouvé Samantha très lucide quant à sa propre situation. Généralement, lorsque je rencontre (dans un live, car je n'en ai jamais rencontré dans la vie) un personnage traversant ce qu'elle vit, il est très loin d'être aussi objectif. Concernant Samantha, on ne peut pas être absolument sûr de la manière dont tourneront les choses, mais on peut s'en faire une petite idée.

D'une manière générale, l'intrigue est sans temps morts, et sans incohérences. À un moment, quelque chose paraît gros, mais quelque temps après, l'auteur l'explique. Cela m'a fait rire parce que je m'étais laissée prendre.
À la fin, en regardant des éléphants, Samantha et Gavin constatent quelque chose. Je me demande si cette chose (que Jonah explique par une théorie très crédible) est vraie ou si Brady Hammes l'a inventée.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Rebecca Lowman pour les éditions Penguin Random House Audio.

Rebecca Lowman fait partie des comédiens que j'aime retrouver. Ici, elle n'a pas démérité quant à son jeu des sentiments et des émotions des personnages. J'ai été déçue qu'elle fasse des accents à certains personnages, mais elle y était obligée. De plus, je dois reconnaître qu'elle ne les a pas exagérés.

Acheter « The resolutions » en téléchargement audio anglais sur Amazon