The line between

L'ouvrage:
Wynter a vingt-deux ans. Le roman s'ouvre sur son expulsion de la secte Nouvelle Terre, secte dans laquelle elle vivait depuis l'âge de sept ans.

Critique:
Ce roman m'a beaucoup plu, même si j'ai de petits reproches à lui adresser. Le principal concerne sa structure. Pendant les vingt-huit premiers chapitres, l'auteur alterne le présent et le passé de Wynter. L'idée est de retarder le fait que le lecteur apprenne certaines choses du présent. Le tout début étant l'expulsion de Wynter, j'ai trouvé pénible qu'ensuite, on nous raconte ses années dans la secte. Certes, c'est intéressant, mais pour moi, cela aurait été plus percutant si la structure avait été linéaire.

J'ai également trouvé l'histoire d'amour un peu grosse. On me dira que lorsque les personnages vivent quelque chose de fort, sans être sûrs qu'ils s'en sortiront, il est possible qu'une histoire d'amour naisse alors qu'ils se connaissent peu. C'est vrai...

Wynter voulait quitter la secte, parce que son esprit critique lui avait montré des failles dans les actes du gourou. Cependant, il ne faut pas oublier qu'y étant entrée à sept ans, elle ignorait beaucoup de catastrophes du monde. Lorsqu'elle découvre que des atrocités arrivent, elle est bouleversée, et commence à remettre des éléments en question. Je m'imaginais à sa place: sachant qu'un gourou peut être très persuasif, n'aurais-je pas été déstabilisée en découvrant, après m'être révoltée contre lui, qu'à première vue, il semble avoir raison? Je n'étais pas contente que Wynter puisse envisager que le gourou ait pu avoir raison, mais je me disais qu'à sa place, j'aurais sûrement réagi de la même façon. Il est logique qu'elle perde ses repères, et ne sache plus quoi penser.

Tous les personnages, qu'ils soient sympathiques ou pas, sont intéressants.

L'intrigue ne souffre pas de longueurs, car entre la psychologie de Wynter, les manigances de Magnus, et le fléau qui secoue le pays, le lecteur n'a pas le temps de souffler. Tosca Lee crée certains rebondissements que je n'avais pas vus venir.

Il y a un tome 2, mais je ne sais pas encore si je l'achèterai, car le résumé et certains avis de lecteurs (sur Audible.fr) me font penser qu'il est peut-être mièvre, et que certains éléments sont peu vraisemblables.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Cassandra Campbell pour les éditions Simon and Schuster Audio

Comme très souvent, je n'ai rien à reprocher à l'interprétation de ce roman par Cassandra Campbell.

Acheter « The line between » en anglais sur Amazon
Acheter « The line between » en audio anglais sur Amazon ou en téléchargement audio anglais (Audible.fr)