The kid

L'ouvrage:
Dans ce livre, Dan Savage, journaliste américain, raconte comment se sont passées les choses lorsque son petit ami (Terry) et lui ont décidé d'adopter un enfant.

Critique:
Ayant beaucoup aimé «The commitment», je me suis précipitée sur «The kid» qui raconte un autre tournant de la vie de Dan Savage. Bien sûr, j'aurais préféré lire «The kid» en premier, mais lorsque j'ai lu «The commitment», je ne savais pas que «The kid» existait.

J'ai retrouvé avec joie l'humour du journaliste. Par exemple, lorsqu'il donne les raisons pour lesquelles Terry et lui ont décidé d'adopter un enfant... ;-) J'ai également beaucoup ri lorsqu'il explique qu'il ne parvient pas à écrire aux futures mères biologiques (l'agence par laquelle passent Dan et Terry demande que chaque couple souhaitant adopter adresse une lettre qui aidera celles qui désirent faire adopter leur enfant à choisir un couple) puis se met à écrire une lettre humoristique qui les ferait tout de suite rejeter. Il y a aussi l'anecdote du passé de l'auteur-narrateur , à la fois drôle et un peu inquiétante, racontée avec causticité. J'ai également retrouvé la personnalité truculente de la mère de Dan. Ah, quelle joie d'entendre ses remarques et son bon sens!

J'ai aussi apprécié de lire les démarches de Dan et Terry, de lire des détails sur leur vie quotidienne, ainsi que leur «histoire» avec Melissa. Je n'en dirai rien ici, mais c'est peu banal.

Le couple a choisi une «adoption ouverte» (je traduis littéralement, car je ne sais pas si cela existe en France). L'auteur décrit le principe, et explique comment cela s'est passé pour Terry et lui. J'apprécie beaucoup ce que permet l'adoption ouverte.

Je suis déçue, car il n'y a pas d'autres livres de Dan Savage racontant un autre pan de sa vie. Hé oui, j'aurais aimé savoir «la suite», si je peux le tourner ainsi. Avec «The kid» et «The commitment», je me suis attachée à Dan, Terry, DJ, leur famille, et Melissa. Bien sûr, pour que le journaliste écrive autre chose, il lui faut un sujet. Il ne va pas parler de sa vie quotidienne. Quant à moi, je serais bien contente qu'il le fasse. Entre son fils, son mari, sa mère, etc, je suis sûre que beaucoup d'événements drôles, graves, et tendres valent la peine d'être racontés.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Dan Savage pour les éditions Penguin Audiobooks

Acheter « The kid » en téléchargement audio anglais sur Amazon (Audible.fr)