The darker side

Note: À ma connaissance, ce roman n'a pas été traduit en français.

L'ouvrage:
Lisa Reed est morte. C'est la fille d'un homme important. C'est le FBI, et plus spécifiquement l'équipe de Smoky Barrett, qui devra enquêter. Lisa avait une spécificité: elle est né homme. À peine Smoky a-t-elle le temps de commencer l'enquête qu'une autre femme est retrouvée assassinée. Il semblerait que la même personne soit à l'origine des deux meurtres... et que ce ne soit pas les seuls à son actif.

Critique:
J'ai trouvé ce roman moins lugubre que les deux précédents, bien qu'il décrive un comportement contre nature, et expose de manière très fouillée la psychologie de quelqu'un de très malade. Il est intéressant de voir ce qui a créé cette psychologie, cette assurance de soi. C'est le fait d'être élevé avec des paramètres donnés, et aussi d'avoir un caractère faible. En effet, Cody McFadyen décrit ici une déviance: le fanatisme. Le meurtrier es! persuadé d'agir au nom et sous la protection de Dieu. Il a passé sa vie à penser servir Dieu, alors qu'en fait, il donnait des raisons à son cerveau malade d'agir, il se justifiait, se dédouanait pour les atrocités qu'il commettait.

Autre chose est terrifiant aussi bien dans ce tome que dans les deux précédents: les coupables sont démasqués parce qu'ils le veulent bien. Le FBI ne fait que suivre les pistes obligeamment fournies par les coupables eux-mêmes. Les agents sont, en quelque sorte, les pantins des coupables. Outre que c'est effrayant, cela les rend quelque peu ridicules.

J'ai aimé en apprendre davantage sur Smoky, voir sa vie évoluer, lire des scènes familiales entre elle et Bonnie. Ce contraste entre une enquête terrifiante et la vie de tous les jours, c'est le lot de ceux qui font ce métier. Il peut paraître étrange, et pourtant, non.
À un moment, Smoky découvre qu'elle n'a jamais vraiment eu à punir Bonnie, que l'enfant n'a jamais transgressé les règles. Il est assez effrayant et émouvant de voir pourquoi la fillette a fini par les transgresser, et la punition qu'est obligée de lui infliger Smoky a l'air un peu ridicule, même si elle est justifiée et méritée.
J'ai quand même été un peu déçue que l'histoire ne commence pas justement par une scène de la vie des personnages principaux, mais par l'enquête. Et pourtant, c'est plutôt un point positif, car cela brise la routine, les tomes 1 et 2 commençant par nous montrer la vie des personnages avant d'attaquer l'enquête.

Le roman est traversé de personnages qui attendriront d'abord parce qu'ils ont vécu des choses traumatisantes, et ensuite parce qu'ils ont été victimes, alors qu'ils ne méritaient que compassion... excepté pour Valérie. Certains me trouveront peut-être cruelle, mais je pense que Valérie a mérité son sort. Je n'ai pas pu m'apitoyer une seconde sur elle. J'ai aussi frémi lorsque Smoky explique que ce genre de choses arrive: un enfant élevé dans l'amour, à qui on enseigne des valeurs de vie peut être, sans raison apparente, perturbé...

Les personnages principaux sont égaux à eux-mêmes, sauf que la carapace de James se fissure quelque peu, ce que j'attendais depuis le début. Cela me l'a rendu un peu plus sympathique.

Il me semble que ce volume contient moins de lenteurs que les deux précédents. Je n'ai pas d'exemples, d'ailleurs. Il doit y en avoir quelques-unes, mais elles ne m'ont pas sauté... aux oreilles.
Idem pour les incohérences: je n'en ai pas relevé ici. J'aurais pu pinailler en disant qu'il est étrange qu'on ait pu s'introduire chez Valérie impunément, mais c'est en partie expliqué.
Si j'ai trouvé les profils simples à deviner dans les tomes précédents, ici, c'était plus creusé. N'importe qui ne pouvait pas forcément y penser.

J'ai aimé ce que fait Callie à la fin. Cela tord le cou aux clichés.
J'ai aussi apprécié ce qu'a fait Kirby à la toute fin. Comment la blâmer?
Je suis assez d'accord avec Smoky en ce qui concerne Dieu.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Joyce Bean pour les éditions Brilliance audio.
Joyce Bean est un peu moins maniérée quand elle fait les voix masculines, mais ce n'est pas encore ça... disons que c'est un peu plus supportable. Le reste de sa prestation est bon.

Acheter «The darker Side » en anglais sur Amazon

Acheter « The Darker Side » en audio anglais sur Amazon