Testament, tome 2: Alouette

L'ouvrage:
Avril 2032. Voilà trois ans que les événements contés dans «L'héritière» sont arrivés. Un jour, les membres de l'étude notariale de Géraud voient entrer un couple (qu'ils surnomment Roméo et Juliette). Les jeunes gens demandent à Géraud de les marier. Celui-ci refuse... Seulement, il semblerait qu'il y ait une épidémie, et que les «Roméo et Juliette» se trouvent à tous les coins de rue.

Critique:
À l'instar du tome 1, ce deuxième volume m'a beaucoup plu. J'ai d'abord apprécié que l'autrice prenne le temps de dire où en sont ses personnages. De plus, l'intrigue m'a plu, et je n'ai pas deviné où elle menait. Les indices et les rebondissements arrivent à point: je ne me suis pas ennuyée.

J'ai trouvé amusant que Jeanne-A Debats se serve d'une pièce très célèbre pour en transposer la trame dans le monde des vampires, des garous, des dragons, des kitsunes... D'autre part, si nos héros courent des dangers (comme lorsque Agnès subit une cyber attaque), l'autrice parvient toujours à faire descendre la tension en mâtinant ces dangers d'humour. Les vecteurs de cet humour sont souvent des pensées d'Agnès, voire des conversations intérieures qu'elle a avec Erfauge. Dans le cas où elle est cyber attaquée, c'est autre chose... ;-) Lorsqu'elle va négocier avec Artus pour le compte de son oncle, il est cocasse qu'elle se force à penser comme Géraud, à agir comme Géraud ferait, afin de réussir au mieux. Il y a d'ailleurs une intrigue secondaire (celle en rapport avec ce que doit trouver Agnès pour un client de l'étude). Cette intrigue est presque uniquement basée sur l'humour.

Quant aux amours de notre héroïne, ce qui arrive ne m'a ni dérangée, ni agacée, ni impatientée... J'imagine que quelque chose de plus «définitif» se passe dans le tome 3, mais je ne peux même pas être absolument sûre de l'identité de celui avec qui cela arrivera. ;-)

À la fin, Agnès apprend autre chose à propos d'elle-même. C'est assez important pour qu'elle se mette à investiguer. J'imagine que cela fera partie de ses actes dans le tome 3. Ou bien, Géraud sait tout, et elle parvient à le lui faire dire.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Adeline Chetail pour les éditions Audible Studios.

Comme je m'y attendais, la lecture d'Adeline Chetail m'a plu. Comme dans le tome 1, son ton est toujours approprié, et elle interprète une galerie de personnages sans cabotinage ni trop de sobriété.

Acheter « Testament, tome 2: Alouette » en téléchargement audio sur Amazon (Audible.fr)