Smoke

L'ouvrage:
Dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 septembre, un feu prend près d'un petit village des Rocheuses. Les combattants du feu font leur possible. Elizabeth a été combattante du feu, mais a cessé afin de se consacrer davantage à son mariage. Aujourd'hui, elle travaille pour la police locale, et s'emploie donc à découvrir comment le feu a pris. Son patron a déjà un suspect en tête.
D'autre part, le soir du 1er septembre, la jeune femme est parvenue à convaincre son mari (Ben) qu'ils devaient divorcer.

Pendant ce temps, Mindy Mitchell, ancienne amie d'Elizabeth, sent que son fils, Angus, a des soucis. Elle cherche un moyen de l'aider à se confier.
Catherine McKenzie raconte six jours de la vie du petit village.

Critique:
Ce roman m'a davantage plu que «Les nouveaux voisins», car je n'ai pas de reproches à faire quant à l'agencement de l'intrigue, ou quant au retardement d'une révélation. D'abord, j'ai apprécié les personnages. On côtoie surtout Elizabeth et Ben, ainsi que Mindy et sa famille. Elizabeth est touchante, mais aussi très agaçante. Lorsqu'elle raconte sa dispute avec Mindy, j'ai plutôt pris le parti de cette dernière, parce que je ne vois pas pourquoi elle aurait dû se ranger à l'avis de son amie. J'ai aussi été très déçue lorsqu'Elizabeth raconte l'histoire des gâteaux sans sucre. Je trouve que ce qu'elle a fait à ce sujet est traître et irrespectueux. Ce n'est pas digne d'une véritable amitié. Elle a fait bien pire à son mari, ce qui explique pourquoi celui-ci n'a plus confiance en elle. Cependant, lors des six jours qui nous sont racontés ici, elle se remet sérieusement en question concernant son comportement envers lui. Elle analyse les raisons que Ben a de lui en vouloir, et reconnaît qu'elles sont valables. D'autre part, lorsqu'il s'agit de découvrir qui a mis le feu, elle ne saute pas sur le premier suspect venu.

J'ai trouvé Mindy plus sympathique. Il m'a semblé qu'elle était moins centrée sur elle-même, qu'elle savait davantage ce qu'était la vie. Bien sûr, il m'a paru étrange qu'elle soit amie avec Kate (qui est plutôt plate, cancanière, et pas très bien intentionnée), mais étant donné ce qui arrive à la fin, tout cela faisait son chemin dans la tête de Mindy. J'ai aussi été touchée par son amour pour ses enfants. Malgré sa maladresse et ses erreurs, c'est une bonne mère.

J'ai apprécié la manière dont se déroule l'intrigue. Après avoir planté le décor et montré le quotidien de nos deux héroïnes, l'auteur enchaîne les événements. Mindy découvre ce qui ne va pas avec Angus, et d'autres faits se combinent à cela pour précipiter sa famille dans le cauchemar. À l'instar de Mindy, je me doutais du nom de la personne qui détenait la clé de l'énigme. J'ai été un peu déçue, à la toute fin, d'apprendre que celui qui avait mis le feu ne soit pas celui que je soupçonnais, car j'aurais voulu que cette personne soit punie de manière drastique, et s'en souvienne pendant des années et des années.

J'ai aimé suivre Elizabeth et Mindy dans cette histoire qui est un tournant dans la vie de chacune.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée pour les éditions Brilliance audio.
Cassandra Campbell lit le prologue et les chapitres du point de vue de Mindy, Amy McFadden interprète les chapitres narrés par Elizabeth, et Dany Campbell lit les articles de journal et le chapitre raconté du point de vue de John.

Cassandra Campbell et Amy McFadden font partie des lecteurs que je préfère. Leur jeu est toujours vivant, naturel, approprié. Cela a été le cas ici.
J'aime moins Dany Campbell, mais les passages qu'il lit ne sont pas très longs, donc je n'ai pas été gênée.

Acheter « Smoke » en téléchargement audio anglais surAmazon (Audible.fr)