Silent witness

Ce roman est la suite de «Témoin hostile».

L'ouvrage:
Après le tumultueux procès d'Hanah Sheraton, Josie et la jeune fille tentent de mener une vie normale. C'est lors du premier jour de lycée de l'adolescente que Josie est appelée: Archer, policier à la retraite qu'elle fréquente, a été arrêté pour meurtre. Deux ans auparavant, sa femme (morte depuis), son beau-fils (Tim, treize ans, attardé mental), et lui sont allés dans un parc de loisirs. C'est là que Tim est tombé d'un manège, et est mort. Le père de Tim (Colin Wren) a appris cela récemment. Il a décidé d'attaquer le parc de loisirs pour défaillance mécanique. C'est là que Roger McIntire, l'un des gérants du parc, a apporté de fortes présomptions contre Archer.

Critique
Ce roman m'a presque autant plu que «Témoin hostile» dont il est la suite. J'ai aimé savoir comment se passe la cohabitation entre Hannah et Josie. J'ai un peu tiqué que l'avocate n'ait pas assez de temps à accorder à l'adolescente. Certes, elle est occupée par l'affaire qui la déstabilise judiciairement et personnellement, mais il n'est pas très crédible qu'elle ait si peu de temps pour Hannah. Ensuite, cela s'arrange un peu, lorsqu'elles font certaines choses importantes ensemble.

Il y a certains rebondissements intéressants, mais ils ne m'ont pas vraiment surprise. Quant à savoir ce qui était arrivé à Tim, je me suis très vite doutée de la réponse. À ce sujet, on peut même dire qu'il y a une incohérence. Comment se fait-il que la personne qui apporte la réponse n'ait pas fait parvenir la preuve à Josie dès que la raison de l'arrestation d'Archer a été connue? Certes, la personne en question n'en a peut-être pas eu connaissance, et l'a peut-être su au moment où Wilson a remué les choses.
D'autre part, un personnage fait plusieurs mauvaises actions, et on ne connaît l'étendue de sa nuisance qu'à la fin. Seulement, le lecteur se doute que c'est cet individu qui est cause de beaucoup de mal, même si, au dernier moment, Rebecca Forster suggère un autre nom pour l'un des terribles actes.

J'avais apprécié Archer dans le tome 1. Ici, je l'ai apprécié, mais j'ai été ennuyée qu'il commence par s'emporter, ne pas vouloir ceci et cela... Il est également invraisemblable qu'il ait fait quelque chose qu'on lui avait dit de ne pas faire. Il n'est pas vraisemblable qu'il ait cru qu'il tirerait avantage de cette transgression. De quelque côté qu'on la prenne, on retombe toujours sur lui étant puni pour cela. Il ne faut pas être très intelligent pour le savoir. Josie le récapitule ensuite, mais le lecteur n'en a pas besoin. C'est dommage, parce que ça montre Archer comme un benêt impulsif. C'est renforcé par son inimitié envers Hannah. Certes, il n'est pas ravi que la jeune fille vive chez Josie, mais il n'essaie pas de trouver des terrains d'entente avec l'adolescente. Bien sûr, Hannah le lui fait payer, mais ses motivations sont faciles à comprendre...
Si tout cela m'a un peu déplu concernant Archer, j'ai très bien compris qu'il n'ait pas voulu s'occuper de tim, et que, pendant son mariage, il n'ait pas créé de liens avec le jeune garçon. J'imagine qu'à sa place, j'aurais réagi de la même manière.

À la fin, Hannah et Josie ne sont pas d'accord concernant ce qu'a fait un personnage. Il est logique qu'Hannah pense comme elle le fait à cause de ce qu'elle a vécu. J'ai presque failli l'approuver. Cependant, en agissant ainsi, et même en faisant autre chose avant, ce personnage a été égoïste et cruel envers plusieurs autres.

Ce roman m'a un peu moins plu que le précédent, mais je l'ai apprécié, et je le recommande.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Ann Marie Lee pour les éditions Tantor Media.

Le changement de lecteur est, je pense, une des raisons pour lesquelles j'ai un peu moins accroché au tome 2. Le tome 1 est le seul qui existe en français. De ce fait, mon mari ne peut m'enregistrer les suivants. Je pense que si la suite avait été enregistrée par Amy McFadden, ou Andi Arndt,, ou Cassandra Campbell, le changement de lecteur m'aurait moins perturbée. Ann Marie Lee fait pourtant partie des lecteurs que j'aime beaucoup... Cependant, depuis quelque temps, je me suis rendu compte qu'elle prenait un ton affecté. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas vu (entendu) avant. Elle n'a pas changé sa façon de lire, c'est moi qui perçois des choses qui ne m'embêtaient pas avant.

Acheter « Silent witness » en téléchargement audio anglais sur Amazon