Sigrid et les mondes perdus : la fiancée du crapaud Voir la critique du tome 1.

(Note: Au début de l'ouvrage, il y a la définition du krapo. J'ai donc toujours pensé que le titre du livre était "La fiancée du krapo". Mais une bibliothécaire m'a dit que non, que c'était "crapaud" sur la notice du livre. Mais j'écris "krapo", puisque le livre explique ce qu'est un "krapo". Si quelqu'un a le livre, pourrait-il me dire comment le mot est écrit dans le titre et dans le reste du livre? Merci.

L'ouvrage:
Sigrid et Gus ont pu sortir de l'océan almohan, après cent ans de vie marine. Ils ont créé une petite communauté sur Almoha.
Un jour, ils furent retrouvés par des terriens, venus sur Almoha en exploration. On décida de les ramener sur Terre.

Malheureusement, ils ont du mal à s'insérer. D'abord, cela faisait très longtemps qu'ils sont partis, et beaucoup de choses ont changé. Ils doivent s'y habituer.
De plus, à cause des drogues ingurgitées pendant dix ans, sur le Bluedeep, ils ne gardent pas l'apparence de jeunes gens de leur âge: vingt ans. Parfois, ils ont l'air d'avoir leur âge, mais parfois, quinze ans, voire douze ans. Donc, ils ne sont pas pris au sérieux, lorsqu'ils veulent trouver du travail.

Dix ans auparavant, un vaisseau spatial a échoué sur Terre. Il contenait des alliens (qui sont tous morts), et des krapo. Les krapo sont des créatures fabriquées par les alliens, à partir de protoplasme. Les alliens ont créé ces êtres pour qu'ils fassent tous les travaux dangereux à leur place. Les krapo sont donc obsédés par le fait de bien travailler. Après l'atterrissage forcé du vaisseau sur Terre, ils ont fui le vaisseau, et sont allés dans les villes de la planète. Les terriens en ont vite fait leurs esclaves. Des créatures à la force herculéenne, voulant toujours travailler, ne ressentant aucun état d'âme, c'est parfait. Seulement, quelque chose se dérègle. Un krapo a découvert le phobos, une substance qui effraie ceux qui la prennent. Les krapo commencent à découvrir la peur, et par là même, d'autres sentiments...
Sigrid et Gus doivent vacciner les krapo contre le Phobos.

Critique:
Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce roman. On retrouve Sigrid avec plaisir. L'univers des krapo nous entraîne dans un questionnement identique à celui de Sigrid. Toutes ses interrogations, ses peurs, ses doutes, son apitoiement envers les krapo, tout cela, nous le ressentons.
C'est encore un problème de communication. Certains humains ont l'air borné et fermé. Seuls Sigrid et Gus semblent ouverts d'esprit. On retrouve cette idée dans le tome 1. C'est une bonne idée,mais cela peut être agaçant de voir que seuls les personnages principaux ont l'esprit ouvert, et que tous les autres sont des benets.

Ensuite, il y a l'idée de la pochette-surprise. Le vaisseau des alliens est toujours à l'endroit où il a atterri. Et parfois, des choses s'en échappent. A un moment, Sigrid tombe sur une tablette de chocolat qui se reconstruit après qu'on en a mangé un carré.

Le personnage de Mélanie est touchant et attachant. Ce qu'elle fait à la fin montre que tout n'est pas si simple. Il est d'ailleurs regrettable que les krapo n'aient pas eu la possibilité d'être reconnus en tant qu'êtres pensants.

La mission de Sigrid est encore un plan compliqué échafaudé par Brussolo. Il s'en tire très bien. Cet épisode a été repris et réadapté d'un passage de "Opération serrures carnivores", un autre roman écrit par Serge Brussolo.

L'histoire est bien menée, et sa conclusion est satisfaisante, sauf en ce qui concerne les krapo.

Éditeur: le Masque.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Laurence Gargantini pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter « Sigrid T2: la fiancée du crapaud» sur Amazon