Les roses de la nuit

L'ouvrage:
Le cadavre d'une jeune fille est retrouvé sur la tombe d'un homme politique originaire des fjords. Erlendur et Sigurdur Oli enquêtent.

Critique:
Ce roman m'a plu. On suit davantage Erlendur que dans le premier tome de la série. Cela fait que je me suis un peu attachée à lui. Il est sympathique, même si certains de ses côtés sont un peu dérangeants. D'ailleurs, s'il n'y avait pas de côtés dérangeants, il ne serait pas crédible.
À la toute fin du tome 1, on apprend que malgré les grandes différences de caractère entre Erlendur et Sigurdur Oli, les deux hommes s'entendent bien. Dans ce tome, il y en a quelques exemples, lorsque tous les deux se moquent d'Herbert, et en une ou deux autres occasions.
Quant à moi, je ne sais pas encore trop quoi penser de Sigurdur Oli. J'ai l'impression qu'il a une haute opinion de lui-même, mais c'est surtout ce que pense Erlendur. Je verrai si les tomes suivants en dévoilent un peu plus sur lui.

L'enquête m'a intéressée parce qu'elle paraissait simple, et pourtant, elle n'est pas si facilement résolue. L'intrigue ne souffre pas de temps morts. En peu de pages, l'auteur décrit et explore la psychologie des personnages, et le lecteur sait rapidement à quoi s'en tenir sur eux. Étrangement, je n'arrive pas à avoir une opinion tranchée concernant Birta (la victime). Mon esprit maniaque pencherait plutôt pour ne pas l'apprécier, à cause d'une chose, mais c'est surtout parce que je sais que je ne ferais jamais cette chose, et que j'ai toujours un peu de mépris envers ceux qui la font, surtout sans raisons.

Quant aux autres personnages, je me suis pliée à ce que désirait l'auteur: appréciant les appréciables, détestant les détestables. De ce fait, j'aurais voulu qu'Herbert souffre davantage. Ce n'est pas lui, le pire, mais dans le roman, on a tout le loisir de voir comme il est vénal, méchant, et stupide.
Quant à Janus, je ne peux pas trop en parler pour ne pas trop en dévoiler, mais j'ai compris toutes ses motivations.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Jean-Marc Delhausse pour les éditions Audiolib.

Encore une fois, il m'a plu de retrouver Jean-Marc Delhausse dont j'apprécie la lecture. Ici, il n'a pas démérité.

Acheter « Les roses de la nuit » sur Amazon
Acheter « Les roses de la nuit » en audio sur Amazon ou en téléchargement audio (Audible.fr)