Quand le sommeil nous éveille

L'ouvrage:
Un documentaire sur le sommeil: explications, conseils, etc.

Critique:
Le sommeil me fascine, voilà pourquoi je lis tous les documentaires le concernant qui me tombent sous la main. Certains me diront que je cours le risque de répétitions. Ici, par exemple, j'ai lu des choses qui sont également dans «Je rêve de dormir». Cela ne m'a pas du tout gênée, parce que certains propos étaient abordés un peu différemment, donc cela revenait au même, mais il y avait un autre angle d'attaque.
Outre certaines explications, j'ai retrouvé beaucoup d'études de cas similaires à celles exposées dans «Je rêve de dormir». C'est logique, puisque les «maladies» du sommeil sont les mêmes. Cela m'en a remis quelques-unes en tête.

Ce documentaire m'a plu également parce que l'auteur n'est ni donneur de leçons, ni pédant, ni pompeux. Il explique des choses,et donne des conseils. Certains diront que ceux-ci sont parfois durs à appliquer. C'est possible, mais quiconque a un peu de bon sens saura qu'ils sont bons. À ce sujet, il en est un qui me tient particulièrement à coeur: celui qui dit que pour qu'on puisse bien dormir, il faut que la température de la chambre soit entre 18 et 20°. J'ai déjà pu vérifier que c'était vrai. Malheureusement pour moi, il m'est souvent très difficile de rafraîchir ma chambre, pour diverses raisons.
Marc Rey rappelle, par exemple, qu'une bonne hygiène du sommeil va avec une bonne hygiène alimentaire, etc. Je pressentais certaines choses que j'ai trouvées dans ce livre, et même si tout n'est pas facile à appliquer, je trouve tout très judicieux.

En début d'ouvrage, l'auteur explique certaines choses, et cela nous aide à comprendre pourquoi, par exemple, le sommeil d'avant minuit est le plus réparateur, ou pourquoi la qualité du sommeil diurne (pour ceux qui travaillent de nuit) ne pourra jamais être aussi bonne que celle du sommeil nocturne. Tout ceci m'a beaucoup intéressée.
L'auteur insiste sur le fait que le sommeil de chacun est différent en quantité, en qualité, etc. En fin d'ouvrage, il y a même un questionnaire pour découvrir son chronotype. Ainsi, on peut savoir si on est court ou long dormeur, plutôt du soir ou du matin, et tenter (grâce aux conseils) de s'adapter. En effet, c'est à nous de nous adapter à notre sommeil, car on paiera le fait d'avoir voulu le plier à nos exigences. J'ai apprécié qu'il y ait ce questionnaire, mais si j'avais voulu le faire, j'aurais eu besoin d'une personne qui voit. (Lorsque je demande quelque chose à mon mari, je dois attendre (parfois plusieurs années) avant qu'il le fasse, donc j'ai renoncé à demander son aide dans ce cas.) Si vous achetez ce livre audio sur Audible, et que vous n'êtes pas aveugle, vous pourrez sans soucis faire le questionnaire, car un document en PDF accompagne l'audio. Je regrette que l'auteur n'y ait pas pensé, et n'ait pas fait en sorte que l'intégralité du questionnaire puisse être fait par une personne aveugle. À noter qu'il ne lui est peut-être pas aisé de transformer les schémas des réponses aux questions concernées en textes.

Marc Rey évoque également des études faites sur les rêves lucides. (Ici, permettez-moi de râler après ma prof de philo qui m'assurait qu'il était impossible que, lors de certains de mes rêves, je sache que j'étais en train de rêver.) Cette étude permettrait d'aider certains à se débarrasser de cauchemars récurrents. Cela rejoint ce que j'avais lu dans «You'll never know, dear». Dans ce roman, l'auteur exagère un peu, mais elle se base sur quelque chose d'existant. Cela m'intéresse (même si je n'ai pas de cauchemars récurrents), et j'irai faire un tour sur le site indiqué.

Un livre très intéressant, rempli de renseignements utiles.

Service presse des éditions Audible Studios, dont vous trouverez le catalogue sur le site Audible.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Maud Rudigoz.

J'apprécie la voix claire et le jeu de Maud Rudigoz. J'ai eu l'impression qu'elle était davantage à l'aise dans ce documentaire que dans les romans que je l'ai entendue lire. Même si la pinailleuse que je suis trouve qu'en général, cette comédienne en fait parfois un peu trop, je suis toujours ravie de voir son nom sur un livre audio qui me tente.

Acheter « Quand le sommeil nous éveille » sur Amazon ici ou en téléchargement audio (Audible.fr)