Pig Island

L'ouvrage:
Joe Oakes est journaliste. Il y a vingt ans, il a démasqué Malachy Dove, qui se faisait passer pour un guérisseur. Aujourd'hui, il est invité sur une île, au large de l'Écosse. Malachy Dove a élu domicile sur cette île. Il y a attiré une bande d'illuminés dont il est devenu le gourou. Seulement, il a fini par se retrancher dans un endroit de l'île, et par y vivre en ermite. Les habitants, après avoir observé d'étranges phénomènes (dont une créature a l'air humain pourvue d'une queue), commencent à croire que Malachy invoque le diable.
Joe doit écrire un papier là-dessus.

Critique:
J'ai un sentiment mitigé quant à ce livre.
Au long de ma lecture, je l'ai trouvé très bon. D'abord, le lecteur ne peut pas prévoir ce qui se passe. On n'attend pas pendant des pages et des pages que le mystère de l'île soit résolu. Les événements sont autant de rebondissements, entraînant le lecteur dans une course échevelée.

L'angoisse est renforcée par le fait que Malachy semble suivre nos héros pas à pas sans qu'on puisse déterminer d'où viendra le coup. Il semble être partout, guetter et anticiper leurs moindres mouvements.

L'intérêt du lecteur est également éveillé par Angeline et le mystère qu'elle représente. Sa particularité la montre tour à tour comme une créature surnaturelle, une personne née avec une malformation, un symbole de désir et de rejet à la fois. Tout cela est assez intéressant, étant donné ce que représente son «anomalie» pour l'esprit humain.

Les trois personnages principaux (Joe, Lexy, et Angeline), sont intéressants. On ne s'attache pas forcément à eux, car on sent qu'ils ne font pas toujours ce qu'il faudrait, et qu'ils en font trop, la plupart du temps. Cependant, ils ont un certain charisme.

Tout ce bel édifice s'effondre complètement à la fin!Pour moi, elle n'est absolument pas bonne! L'auteur a utilisé une ficelle des plus éculées et des plus simplistes. Outre cela, les écrivains qui ont recours à ce procédé s'arrangent, en général, pour qu'on ne puisse pas les prendre en défaut. Or, ici, il est très facile de trouver les nombreuses failles engendrées par cette façon de faire.
Après, il se peut que j'aie mal compris, et qu'en fait, une autre solution soit à envisager. Si c'est ainsi, c'est bien mieux et bien plus crédible. Mais je ne trouve pas d'indices, à la fin, prouvant que cette seconde solution serait la bonne. En outre, ce que j'ai compris semble être corroboré par quelques phrases de Joe.

Éditeur: Presses de la cité.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Emmanuel Trouzier pour l'association Valentin Haüy.
Je n'ai pas l'orthographe exacte du nom du la lecteur, je lui présente donc mes excuses si celui-ci est mal écrit.
Ce lecteur a une très belle voix. En outre, il a réussi à interpréter ce livre de manière sobre, avec la dose de jeu appropriée pour faire monter l'angoisse chez l'auditeur.

Acheter « Pig Island » sur Amazon