Pale Queen, tome 3: Black ice burning

Si vous n'avez pas lu les tomes 1 et 2 de cette série, ne lisez pas cette chronique.

L'ouvrage:
Claire n'a pas pu tuer la Reine Pâle. Elle a même été terrassée. Sur les ordres de Mab, Kingston la retrouve: elle est blessée, sa vie commence à la quitter. Le mage la remet sur pied afin qu'elle puisse achever sa mission, mais il préférerait l'anéantir car elle a tué Vivienne.

Critique:
Ce roman m'a autant plu que les deux premiers de la série. Comme je pinaille, je vais signaler certaines choses dont j'aurais voulu qu'elles tournent différemment, mais elles sont très loin d'avoir gâché ma lecture. Par exemple, je regrette que Claire finisse par penser du bien de Mab. Quant à moi, malgré la bonne action que fait celle-ci, elle ne trouve pas grâce à mes yeux. C'est par sa faute que la vie de Claire n'a été que souffrances et absence d'amour. Bien sûr, la narratrice s'est adaptée, et a su saisir les bons côtés d'une telle vie. Mais c'est plutôt à elle-même qu'elle devrait en savoir gré, et mon à cette sale esclavagiste sans coeur de Mab!

J'ai aussi regretté que l'héroïne ne soit pas plus gentille et reconnaissante envers Pan, et aussi que l'auteur fasse une certaine chose concernant ce personnage.

J'ai apprécié que la narratrice, Kingston, et même Elie, tout en poursuivant leur but, commencent à accepter d'avoir des sentiments, des émotions... Avant, Kingston ne le refusait pas, mais il essayait. J'ai aussi aimé que A. R. Kahler continue de glisser un peu d'humour dans cette histoire, comme par exemple la scène où Claire prend un bain, et que Kingston puis Elie la rejoignent. Il y a aussi toutes les tentatives d'Elie pour séduire le mage.

Comme dans les autres tomes, il n'y a ni temps morts, ni remplissage, ni incohérences. Bien sûr, j'ai aimé l'élément que révèle Kingston dans l'épilogue quant à l'oracle. L'auteur ayant créé ce rebondissement, j'ai espéré qu'ensuite, il y en aurait un autre concernant un autre personnage, mais cela n'est pas arrivé. Je le comprends, car cela aurait sûrement paru trop parfait pour être réaliste. Certes, mais j'aurais quand même préféré que cela arrive.

La toute fin laisse entrevoir la possibilité d'une suite. Il me plairait beaucoup de retrouver ces sympathiques protagonistes. Cependant, je me dis qu'une suite pourrait s'essouffler... Voyons ce que fera A. R. Kahler.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Brilliance audio.

Comme à son habitude, la comédienne a montré son grand talent en incarnant à merveille les personnages et en montrant leurs émotions avec la dose de jeu nécessaire. Là encore, ses effets de voix pour certains rôles ne m'ont pas gênée. Je les ai même trouvés appropriés.

Acheter « Pale Queen, tome 3: Black ice burning » en téléchargement audio anglais sur Amazon (Audible.fr)