One of us is lying

L'ouvrage:
Bronwyn, Cooper, Addy, Nate, et Simon se retrouvent ensemble en retenue. Leur téléphone a sonné pendant le cours du professeur le plus anti-technologie du lycée. Pourtant, chacun sait que l'appareil qui lui a été confisqué n'est pas le sien. Chacun se demande comment ce portable a atterri dans son sac. Lors de la retenue, Simon fait une réaction allergique. Malgré les efforts déployés pour le sauver, il meurt. La stupeur passée, ses camarades sont interrogés. On finit par les soupçonner d'avoir tué Simon, car tout le lycée savait à quoi il était allergique. En outre, Simon dénichait tout ce que chacun aurait préféré cacher afin de le divulguer sur son blog, et il s'avère qu'il savait des choses sur les quatre étudiants qui étaient en retenue avec lui.

Critique:
Ce roman m'a beaucoup plu. Karen McManus raconte les événements du point de vue des quatre étudiants, chacun s'exprimant tour à tour. Outre une énigme dont la solution fera froid dans le dos, elle décortique les relations qui se tissent dans ce genre de microcosme. Certains, bien contents que les soupçons ne se portent pas sur eux, en rajoutent, se permettant d'ostraciser l'une des quatre étudiants après qu'elle a dû avouer le secret que Simon détenait à son propos. En outre, les choses prennent un tournant inattendu. Les quatre étudiants deviennent peu à peu amis. Ils évoluent, se rendent compte de ce qui vaut vraiment la peine. Bien sûr, ils n'étaient pas superficiels. Il n'aurait pas été crédible que des personnes très superficielles deviennent soudain responsables, réfléchissent... Cependant, ils laissaient chacun se ranger dans telle ou telle catégorie. Bronwyn, par exemple, était l'élève modèle, et ne frayait pas forcément avec les «castes inférieures». Elle ne le faisait pas exprès, n'était pas dédaigneuse, mais les choses étaient ainsi, et elle ne faisait rien pour les changer.
Nate, quant à lui, semblait se complaire dans la catégorie du perdant. Quand on creuse, on se rend très vite compte que ce n'est pas si simple. La solution que Nate a trouvée pour sortir de ses ennuis est loin d'être la meilleure, mais sa situation illustre bien le fait que dans cette société, si on est dans la panade, on est seul.

Cooper est sûrement celui que j'ai le plus apprécié des quatre. D'abord parce que lorsqu'Addy est mise au ban de la petite société du lycée, il est l'un des rares à ne pas la rejeter. Ensuite parce que je trouve qu'il gère assez bien les problèmes dans lesquels il se débat.

J'ai moins aimé Addy... sûrement parce qu'au début, elle se laisse trop faire par son petit ami... Mais je l'ai quand même appréciée. J'ai aimé sa complicité avec sa soeur, et j'ai trouvé qu'elles s'en sortaient bien, après avoir vu la façon d'agir de leur mère...

J'ai apprécié que les autres personnages ne réagissent pas forcément de la même manière. Par exemple, la petite amie de Cooper ne juge pas les quatre étudiants. Elle est plutôt dans l'incertitude. Elle suit le mouvement de sa bande qui snobe Addy, mais ne le fait pas de manière acharnée.

Dès le départ, je n'ai pas soupçonné les quatre étudiants. Je n'avais pas envie qu'ils soient coupables, car je me suis très vite attachée à eux. Vous saurez si j'avais raison en lisant le livre. ;-)

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée pour les éditions Listenning Library.
La distribution est:
Kim Mai Guest: Bronwyn
MacLeod Andrews: Cooper
Shannon McManus: Addy
Robbie Daymond: Nate.