Ne te réveille pas

L'ouvrage:
Alex Taylor est médecin. Ce soir-là, elle sort de l'hôpital pour rejoindre Patrick, son petit ami. Mais cela ne se passe pas comme prévu, et Alex s'éveille immobilisée sur une table d'opération. Là, quelqu'un lui dit qu'il va la violer. Lorsqu'elle s'éveille à nouveau, elle a été prise en charge par ses collègues: on l'a trouvée dans les bois près de l'hôpital. Lorsqu'elle raconte ce qui lui est arrivé, on ne trouve rien qui pourrait constituer le début d'une preuve.

Critique:
Avant de lire ce roman, j'ai lu des chroniques qui disaient que c'était lent. J'ai, moi aussi, trouvé que l'autrice traînait. Certes, il faut que le lecteur ait le temps de se faire une opinion d'Alex, que certains personnages donnent la leur... À part cela, certaines choses étaient un peu grosses pour moi. Cela fait que j'ai soupçonné le coupable avant que l'autrice ne le désigne. Certes, tout l'entourage d'Alex était suspect, mais j'avais naturellement écarté certaines personnes... pas le coupable. À ce sujet, il y a une incohérence. Alex dit quelque chose concernant son ravisseur, puis se rend compte que c'est faux. Pourtant, elle avait remarqué une autre chose qui aurait dû l'empêcher d'être si affirmative.

Je n'ai pas apprécié Laura Best, parce qu'elle décide d'accumuler toute les preuves possibles montrant qu'Alex est la coupable. Si elle avait agi par instinct, je ne l'aurais pas trouvée antipathique. J'aurais pu ne pas être d'accord avec elle, mais respecter son intuition. Cependant, dès le départ, elle n'apprécie pas Alex, et quand elle décide de suivre sérieusement cette piste, c'est surtout qu'elle a découvert qu'Alex a davantage d'avancement qu'elle. Elles n'exercent pas la même profession, mais en comparant, Laura se voit loin derrière. En outre, elle est désagréable avec tout le monde... Bref, elle est trop facile à détester.
Son collègue et patron, Greg Turner, est plus sympathique, car il ne suit pas aveuglément une piste. Il tente d'être le plus rationnel possible.

Ce n'est pas le premier roman que je lis où l'héroïne (je ne me souviens pas d'un livre où c'était un homme) semble seule contre tous, et où elle finit par être accusée de ce dont elle est victime. C'est intéressant, parce qu'on suit les événements en sachant qu'ils ont deux explications possibles. Cependant, je me demande si, à force d'être exploitée, cette façon de faire ne finira pas par lasser. J'espère que non.

Comme souvent, je trouve la fin un peu brutale. L'essentiel est dit, mais j'aurais voulu que la police trouve davantage de preuves...

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par mon mari.

Acheter « Ne te réveille pas » sur Amazon