Zacharie L'ouvrage:
Zacharie a 12 ans. Il habite seul avec sa maman, qui est infirmière de nuit. Zacharie et sa mère sont tout l'un pour l'autre. Au début, Zacharie explique que trois femmes sont mortes dans son immeuble.
Un jour, arrive un nouveau locataire dans l'immeuble. La mère de Zacharie propose de lui souhaiter la bienvenue, de l'inviter, et de lui faire un gâteau au chocolat... il ne vient pas au rendez-vous, et pour cause... Il a eu un accident, et il est au plus mal. La mère de Zacharie, en plus de son travail à l'hôpital, décide d'assurer sa garde: en effet, ils ont besoin d'argent. Zacharie, toujours prêt à soulager sa mère, la seconde dans sa garde, ce qui lui permet (à la mère) de dormir.
L'homme est dans le coma, mais Zacharie est sûr que c'est de la comédie. Il va tout faire pour le faire parler. Il veut savoir pourquoi il était sur le toit de l'immeuble, la nuit de son accident...

Critique:
C'est une espèce de polar, mais en fait, la dimension psychologique est beaucoup plus importante que la banale enquête: qui a tué les femmes de l'immeuble? Ce qu'on ne sait pas, c'est qu'il y a une autre énigme sous-jacente, et beaucoup plus intéressante, beaucoup plus terrifiante. C'est en fait, la vraie énigme du livre.

J'ai bien aimé ce livre qui a l'air d'un banal polar tout bête, et qui surprend par sa fin. Pour moi, c'est un livre très réussi.

Éditeur: Plon.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Yvette Tarchini pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter « Zacharie » sur Amazon