Boys don't cry

L'ouvrage:
Ce matin-là, Dante, dix-sept ans, attend les résultats de ses examens. C'est alors que son ancienne petite amie, Mélanie, débarque avec un bébé dont elle lui apprend que c'est le sien.

Critique:
J'ai aimé ce livre. L'auteur montre une situation plus fréquente qu'on aimerait. La première réaction de Dante est assez compréhensible: il commence par rejeter sa fille. Le thème est intelligemment abordé, même si parfois, certaines choses sont un peu grosses. D'une manière générale, certaines façons de faire paraissent un peu grosses au long du roman, que ce soit dans ce qui arrive à Adam ou dans la manière dont réagit Tyler. Cependant, le roman est court, et l'auteur a voulu montrer certaines choses rapidement et de manière percutante. À travers ce qui arrive à Dante, à Adam, à Tyler, Malorie Blackman évoque la tolérance, le changement de vie, l'acceptation de ce qu'on est, des autres, le fait d'assumer ses actes.

En outre, les personnages sont attachants, même si certains sont parfois agaçants.
La tante Jackie peut paraître quelque peu invraisemblable, puisqu'au départ, elle apparaît comme très peu aimable, puis se dégèle. Mais on peut pardonner cela à l'auteur.
Tyler est sympathique, et le lecteur comprendra son impossibilité d'exprimer ses sentiments positifs envers Dante.

J'ai apprécié la structure du livre: les chapitres alternent le point de vue de Dante et celui d'Adam. Il est donc plus facile au lecteur de savoir ce que ressent Adam, personnage solaire, qui n'a pas honte de lui-même.

La toute fin va bien au reste du roman. Cependant, il est inévitable que certaines questions restent. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose. C'est logique, étant donné le moment où se termine le roman. Cependant, j'aurais aimé savoir comment se seraient déroulées les choses sur le long terme.

Éditeur: Milan.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Dominique Gillard pour la Ligue Braille.
La lectrice a une voix agréable, et elle a trouvé le ton juste pour interpréter ce petit roman. Il aurait été très facile de tomber dans le mélodramatique et le surjeu, ce qu'elle n'a heureusement pas fait.

Acheter « Boys don't cry » sur Amazon