La route obscure L'auteur:
Voir le billet sur Serge Brussolo.

L'ouvrage:
Marie est une jeune fille un peu paumée. Sa mère était tireuse de cartes, son père vendait des babioles sur les routes. Lorsqu'ils sont morts, Marie est partie. A présent, elle travaille à la foire pour le père Zoom qui tient un stand où l'on gagne des peluches en faisant tourner une roue. Les prères Zoltan la harcèlent pour qu'elle travaille pour eux: elle ferait des strip-teases, ça rapporterait beaucoup. Elle serait bien payée.

Un jour, un curieux vieil homme vient jouer au stand du père Zoom. A la stupeur de Marie, il gagne à tous les coups. Il lui explique qu'aujourd'hui, c'est un jour de chance pour lui. Il a un horoscope personnalisé. Mais ces horoscopes ne se donnent pas comme ça. Seuls de rares élus bénéficient du travail de machines perfectionnées qui déterminent quand telle personne aura de la chance ou de la malchance. Marie est intriguée, et aimerait bien avoir l'adresse de la société SOS horoscope. Elle demande à son amie, Jina, de faire parler l'homme. Jina réussit à obtenir l'adresse convoitée. Marie écrit. Elle reçoit une réponse positive: elle a le droit de recevoir son horoscope personnalisé toutes les semaines. Mais il faut payer. Ne possédant pas d'argent, Marie décide de berner les frères Zoltan. Elle leur fait croire qu'elle accepte leur offre d'emploi, et leur demande un acompte sur son salaire pour se rendre désirable aux yeux des clients, pour s'arranger: coiffeur, manucure, etc... Elle envoie l'argent à SOS horoscope, et s'en va. Mais on ne la fait pas aux frères Zoltan...

Critique:
Dans ce livre, nous suivons Marie au coeur de la peur. Elle sort d'un piège pour tomber dans un autre. Le lecteur partage ses sueurs froides, sa tension, son désarroi, sa terreur. Marie n'es qu'un instrument, une proie qui tombe dans le filet tendu. Elle est poursuivie de tous côtés, et manipulée. Quelqu'un la sauve, mais c'est pour l'utiliser à son tour. En outre, à l'instar de certains personnages de Brussolo, Marie est un peu molle. Parfois, on a envie de la secouer, de la frapper, de lui envoyer un seau d'eau froide à la figure pour qu'elle réagisse, qu'elle pique une colère... On a l'impression d'une jeune fille pataude, se laissant porter par la vie, se laissant faire par les gens...

La folle théorie développée dans le livre est intéressante et surprenante. Un homme fait n'importe quoi pour aller au bout de son expérience: il est sûr que ça peut marcher. Il est prêt à tout, même si ses cobayes meurent. Le lecteur est impressionné et choqué par cette théorie, et cet homme qui ferait n'importe quoi pour la prouver. Bien sûr, elle est incroyable et extravagante. Cependant, à la fin, l'auteur montre qu'il y croit...

Il y a un passage qui traîne un peu: lorsque Marie est chez Claire de Fontier. Le lecteur a déjà deviné où est Claire, et se dit que Marie est bien lente à comprendre. C'est le seul passage un peu longuet, et même s'il l'est, on se plaît quand même à lire les pensées de Marie, au fur et à mesure qu'elle découvre l'appartement et la vie de Claire.

Éditeur: Denoël.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Estelle Germe.

Acheter « La route obscure » sur Amazon