C'est pour mieux t'aimer mon enfant

L'ouvrage:
La police est confrontée au meurtre d'un enfant, meurtre dont il est évident qu'il a été commis par un pédophile.
Maurice a assisté au meurtre malgré lui. Il s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Cependant, il ne peut aider la police, car il est amnésique.

Critique:
Comme d'habitude avec les romans de la série mettant en scène Maud Graham, ce volume est davantage axé sur la psychologie que sur le macabre, le sanglant, le spectaculaire. C'est ce qui fait que j'apprécie ces romans. Bien sûr, ils se rapprochent du «polar classique» que j'aime moins, mais il y a ce petit plus qui n'appartient qu'à Chrystine Brouillet. Les thèmes qu'elle aborde sont d'actualité. D'autre part, on s'attache à Maud et à ceux qui l'entourent.

Pour cette enquête, l'auteur a fait un pari un peu risqué: le lecteur sait rapidement qui est l'assassin. L'avantage est qu'au moins, la romancière ne se sent pas obligée de donner de faux indices qui nous amèneraient à soupçonner quelqu'un qui n'a rien fait. L'inconvénient est qu'on n'a pas l'effet de surprise. Finalement, savoir ne m'a pas gênée car je suivais les investigations de Maud et ses entrevues avec l'assassin en me demandant si elle parviendrait à voir que telle chose était suspecte, etc. Bien sûr, c'est plus facile de dire cela lorsqu'on sait qui il faut soupçonner.

Un autre avantage est que Chrystine Brouillet n'a pas besoin d'user d'artifices langagiers (pour ne pas dévoiler le nom) lors des passages où le pédophile pense à ce qu'il va faire et ourdit ses plans pour y parvenir. Tout en sachant que ces horreurs existent, j'ai été choquée par la manière de se dédouaner du pédophile et par la perversité avec laquelle il amène les enfants à faire ce qu'il veut...

Comme certaines pistes sont assez vite données (par exemple, le fait que Maurice soit soupçonné), j'ai eu peur que l'enquête se traîne. Heureusement, je ne me suis pas ennuyée. L'auteur ajoute des éléments, notamment sur la psychologie de Maurice, qui font qu'on ne trouve pas le temps long.

En outre, j'ai aimé que la vie privée de Maud occupe une grande place dans le roman. Son amitié avec Grégoire, son histoire d'amour naissante... Cela donne d'ailleurs lieu à quelque chose de comique concernant les dons culinaires de la détective.
Quant à sa manière de mener l'enquête, j'ai apprécié qu'elle ne se focalise pas exclusivement sur Maurice.

Éditeur: la Courte Échelle.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Laëtitia Bélanger pour l'INCA

Acheter « C'est pour mieux t'aimer mon enfant » sur Amazon