Editeur : Mazarine

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, 25 avril 2016

Comment papa est devenu danseuse étoile, de Gavin's Clemente-Ruiz.

Comment papa est devenu danseuse étoile

L'ouvrage:
Lucien Minchielli est au chômage depuis un an. Il passe son temps à végéter sur son canapé, voyant à peine sa femme (Sophie) et ses enfants (Sarah et Paul).
Un jour, soudain, il semble décider de se reprendre en main. Il commence par se lever aux aurores pour aller courir...

Critique:
Voilà un petit roman sympathique qui permet de se détendre. Il est raconté de manière très vivante. L'auteur a choisi de narrer les événements du point de vue de Paul, le fils de Lucien. L'adolescent observe ce qui se passe, note, donne son avis... C'est probablement lui le plus ouvert de la famille. Il prend les choses comme elles viennent. Parfois, il a des doutes, mais tente d'être le plus objectif possible, et de tenir compte du ressenti de chacun, à l'inverse des autres membres de la famille.

Certaines scènes sont assez amusantes, car très imagées, voire un peu exagérées. Par exemple, la première fois que Lucien va courir, il cherche ses affaires partout, le reste de la famille en est bouche bée... Paul décrit cela avec force détails qui font que le lecteur imagine très bien le tout.

Certaines choses sont un peu grosses, comme par exemple, les réactions de Sarah presque tout au long du roman. C'est une adolescente, mais ses positions tranchées la rendent un peu caricaturale. Le roman étant sympathique, on pardonne les exagérations concernant ce personnage à l'auteur, d'autant qu'elles s'insèrent bien dans l'histoire.
Outre Sarah, Magda m'a agacée. Son rôle fait partie d'une «grosseur» dont l'auteur aurait pu se passer. Bien sûr, il aurait fallu qu'il explique certaines choses autrement, mais il aurait sûrement pu.

Un roman divertissant, vivant, à la fois grave et léger, donnant quelque peu à réfléchir...

Éditeur: Mazarine.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par mon mari.

Acheter « Comment papa est devenu danseuse étoile » sur Amazon

jeudi, 5 janvier 2006

L'inaccomplie, d'Elise Fischer.

L'inaccomplie L'ouvrage:
Jean Aristide a refusé le manuscrit "La femme domino", d'Eva Beaumont. Il a conseillé à Eva de retravailler son écrit, et de revenir le voir ensuite. La jeune femme est très en colère, mais elle suit ce conseil.
Nouveau rendez-vous est pris avec Jean, afin qu'elle lui remette son manuscrit.

Sur le chemin qui le mène au rendez-vous, Jean a un accident. Une femme est blessée. Avec stupeur, Jean reconnaît Eva. Il lui dit qui il est, et lui promet qu'on va la sauver. Elle répond qu'elle est Sophie, la soeur jumelle d'Eva, et lui désigne son sac, où il trouvera le manuscrit de sa soeur.

Sophie est conduite à l'hôpital, et Jean emmène le sac. Il y trouve effectivement le manuscrit de "La femme domino", mais également le journal intime de Sophie.
Le journal lui apprend que Sophie est amnésique depuis deux ans. Petit à petit, il découvre que Sophie n'est pas seulement entourée de son mari et de ses beaux-parents. Sophie est traquée par son mari. En outre, elle aime un homme d'un amour pur et absolu.

Critique:
L'histoire de Sophie est émouvante, et les découvertes que l'on fait peu à peu nous plongent, par petites touches, dans un cauchemar. Le mari de Sophie profite de son amnésie pour abuser d'elle, pour la flouer.

Pas à pas, on découvre qui est Sophie. On apprend également des choses sur sa famille. Elle recèle des secrets et un arbre généalogique compliqué. Entre parenthèses, ce livre est à lire après "La colère de Mouche", car il se passe après les faits relatés dans ce roman. Par ailleurs, le frère de Sophie lui raconte l'intrigue de ce roman, en lui expliquant un pan de la vie de leur mère. En effet, Mouche est la mère de Sophie.

De plus, ce roman est plein de mises en abymes: Mouche a écrit "Le placard", qui raconte "La colère de Mouche"; Eva a écrit "La femme domino", qui raconte l'histoire de son arrière-grand-mère, Marguerite; Jean aimerait que Sophie écrivît l'histoire de sa grand-mère, Blanche.

Je me suis un peu ennuyée pendant que l'homme qui aime Sophie lit "Lettre à l'amante perdue". C'est un très beau texte, mais enchâssé dans un roman, je l'ai trouvé un peu long.

La fin ne pouvait pas être autre. Sophie étant persuadée qu'elle avait trahi son amour (même sans le vouloir), étant sûre qu'elle ne peut plus le regarder en face, ne pensant même pas qu'il pourrait penser autrement, cela ne pouvait pas se terminer d'une autre manière pour elle.
L'épilogue est un peu dramatique... On pense que cela aussi est inévitable, mais cela fait peut-être un peu grandiloquent. Et ce n'était pas forcément inévitable. C'est un peu invraisemblable.
Mais c'est aussi très romantique, et un tel amour est tout de même exceptionnel.

Éditeur: Mazarine.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Henriette Kunzli pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « L'inaccomplie » sur Amazon