La porte dérobée

L'ouvrage:
Le réseau mondial semble piraté: on ne peut plus se connecter à internet, on n'a plus accès à son téléphone mobile. Bien sûr, les particulier ne sont pas les seuls à être touchés.
Parallèlement, plusieurs personnes trouvent la mort dans d'étranges circonstances. La version officielle est une allergie à la mélatonine. Emma Shannon, mi-française mi-américaine, n'est pas dupe. Bientôt, l'une de ses connaissances, Pierre Chavane, qui est informaticien, lui apprend que la panne mondiale et les morts seraient sûrement liées.
La panne est «réparée», mais le cauchemar ne fait que commencer.

Le lecteur suit également l'histoire de Dan Barett, homme très riche et puissant, et ex-amant d'Emma. Celui-ci raconte sa recherche des plans originaux des jardins de Versailles. Il a en effet découvert qu'un secret se cache dans ces plans.
Il semblerait que Dan n'ait pas tort, car il fait partie, ainsi que la personne qui l'aida en partie dans ses recherches, des morts suspectes.

Critique:
Ce livre renferme énormément de clichés sur les Français et les Américains. Bien sûr, à un moment, un personnage pense que ce serait bien que les Français cessent de colporter ces idées préconçues sur les Américains, mais la réciproque serait aussi la bienvenue.

C'est encore un polar avec des codes, des secrets qui remontent aux rois de France, et dont l'élucidation aidera les personnages à découvrir ce qui ne va pas dans le monde actuel. (Bien sûr, ici, les deux "secrets" ne sont liés que parce que Dan Barett faisait des recherches sur le premier.) C'est un roman à suspense dont la caractéristique la plus criante est sa longueur. On met trois heures à déchiffrer un code, trois autres heures à avoir l'idée que ça pourrait peut-être mener ici ou là...! Le lecteur est plus ennuyé que tenu en haleine. J'ai suivi les événements et les personnages avec détachement. J'ai fini le roman, car je n'aime pas ne pas terminer un livre. (Néanmoins, quand un livre m'ennuie plus que de raison, je ne le finis pas.)

Les personnages sont peu épais. Les auteurs s'attardent sur leurs vies justement pour leur donner de la consistance, mais cela m'a paru vain. Ils n'ont pas su rendre leurs personnages attachants. Bien sûr, le personnage de Dan est intéressant parce que c'est une espèce de surdoué, et qu'il s'emploie à résoudre un grand mystère de notre patrimoine. Mais son obstination à toujours tout décortiquer, et à s'acharner sur les plans des jardins de Versailles est également agaçante. Et puis, ce qu'il finit par découvrir, après maintes circonvolutions de la part des auteurs, paraît bien fade.

Il y a bien quelques rebondissements, mais ils ne rebondissent pas vraiment. Ce qu'on découvre après le chapitre 40, je m'en doutais déjà, malgré, ou justement à cause de la ficelle éculée utilisée tout au long du roman pour nous faire penser que c'était impossible. Je m'en doutais aussi parce que c'était logique, étant donné le caractère du personnage.
Ce que l'on apprend quant à Jean-Philippe Granier n'est pas surprenant non plus. A l'instar de Pierre, on ne croit pas qu'il aime réellement l'un des personnages.

La toute fin fait que le lecteur se demande si tout ne va pas recommencer. Les auteurs du roman veulent-ils faire passer un message désabusé? "Aussi intègre que quelqu'un puisse être, l'argent et le pouvoir lui fera tourner la tête."

La théorie sur laquelle Emma et Dan ont des opinions divergentes mérite qu'on s'y attarde. Personnellement, je suis d'accord avec Emma. Le fait qu'elle a raison est prouvé par le petit test des émotions que lui fait passer Dan.
L'histoire d'amour est un peu attendue, mais s'inscrit bien dans la progression de l'intrigue.
Malgré ces quelques éléments positifs, c'est l'ennui qui domine.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par François d'Aubigny, pour les éditions Hemix. Il est dommage que le lecteur (très bon comédien, par ailleurs), ait fait un accent américain lorsque Brad parle... J'ai aussi été gênée par la musique qui précède chaque chapitre. Pour moi, elle est inutile. De plus, elle est beaucoup trop longue!!!!

Acheter « La porte dérobée » sur Amazon