Blood highway

L'ouvrage:
Rainy Cain a dix-sept ans. Elle vit avec sa mère à Minneapolis. Un jour, l'adolescente rentre chez elle, et trouve, dans la baignoire pleine d'une eau presque rose, sa mère, les veines tailladées, des flacons de médicaments vides autour d'elle. La police est rapidement sur les lieux. Rainy est choquée. Elle commence à sympathiser avec le détective Blane. Elle ne sait pas encore que sa vie est sur le point de prendre un tournant totalement inattendu.

Critique:
Il est dommage que la Quatrième de couverture en dise trop. Elle ne va pas jusqu'à raconter tout le livre, mais en dit davantage que mon résumé, et à mon avis, donne trop de renseignements quant à l'intrigue.

Ce roman m'a plu. Sa première force est sûrement son héroïne. Très tôt, Rainy a appris de manière assez rude que celle à qui elle faisait confiance n'était pas fiable. J'ai apprécié que malgré une enfance assez dure, la jeune fille ne se soit pas transformée en délinquante accro à la drogue.
Elle est plutôt désabusée. À dix-sept ans, elle énonce déjà certaines vérités qu'on n'apprend qu'à coups de malheurs: par exemple, elle assure que quand quelqu'un est persuadé qu'une chose est de sa faute, il est presque impossible de le faire changer d'avis. Elle est d'ailleurs dans ce cas. Peu après la mort de sa mère, une nouvelle catastrophe lui tombe dessus, la forçant à se relever, et à se regarder en face. Elle a beau avoir une très basse opinion d'elle-même, elle se rend compte qu'elle tient à la vie, et qu'elle aspire à couler des jours heureux. Elle ne m'a jamais agacée, même lorsqu'elle se rabaisse, tente de s'enfermer en elle-même, ou souhaite croire que Sam est quelqu'un de bien. Qui la blâmerait d'espérer que tout n'est pas pourri? Qu'elle prenne des risques pour elle-même ou pour ceux à qui elle tient, elle est toujours sympathique. C'est une très gentille et généreuse fille un peu perdue, qui sait que l'amour fait mal, mais qui, alors qu'elle veut le rejeter, se rend compte qu'elle en a besoin. Avec une mère pareille, elle aurait vraiment pu mal tourner. J'ai souvent eu envie d'entrer dans le roman, et d'aller l'aider. Elle est rapidement précipitée dans des événements traumatisants, en très désagréable compagnie. Et là, elle parvient à sympathiser avec celui qui en vaut la peine.

Je ne me suis pas du tout ennuyée. D'ailleurs, l'histoire de Rainy me plaisait tant que j'ai passé une quasi nuit blanche (cela m'a surprise moi-même) à respirer à son rythme.

Gina Wohlsdorf crée quelques rebondissements qu'on aurait pu prévoir, mais qui recèlent tout de même des surprises. Par exemple, ce que finissent par faire Bouclettes et Jambes (je traduis approximativement les surnoms que leur a donnés Rainy), ceux concernant Blane, et d'autres.

J'ai été déçue par certaines choses, mais elles étaient inévitables. L'une aurait même pu être prévue par la narratrice, mais on imagine facilement qu'au moment où elle a mis la fatalité en branle, elle craignait pour sa personne, et n'envisageait pas de telles conséquences.

Je ne sais pas trop quoi penser du prologue. Il se passe sûrement après les événements contés par la jeune fille au long du roman, mais je ne sais pas vraiment ce qu'il apporte... En tout cas, il ne m'a pas dérangée.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Highbridge Audio.

Amy McFadden est la raison pour laquelle j'ai lu le résumé de ce roman, car c'est une lectrice que j'aime beaucoup. Elle fait partie de ceux dont je regarde souvent quels sont les nouveaux livres enregistrés. Ici encore, elle n'a pas démérité. Elle est très bien entrée dans la peau de Rainy, adoptant le ton adéquat pour décrire ses états d'âme. Lorsque la jeune fille assiste à une scène extrêmement traumatisante, la comédienne intègre à son jeu la dose suffisante d'effroi. Lorsque Johnny raconte son histoire, Amy McFadden ne tombe jamais dans le larmoiement, ce qui aurait été catastrophique.
Elle modifie quelque peu sa voix pour les rôles masculins. Cela ne me plaît pas trop, mais cela reste supportable.

Acheter « Blood highway » en téléchargement audio anglais (Audible.fr)