Le pacte des menteurs

L'ouvrage:
David et Rachel sont mariés et travaillent ensemble depuis plusieurs années. Ils vivent dans l'aisance. Cependant, pour Rachel, cette vie est une prison dorée. Peu à peu, David l'a assujettie.
Un jour, la jeune femme renverse un homme en voiture, et commet un délit de fuite. Désœuvrée, elle se confie à David. Elle se rend vite compte de son erreur.

Critique:
Si ce livre recèle un parfum de thriller, il est surtout centré sur la psychologie de Rachel. Le lecteur la découvre au travers de sa vie avec David, mais aussi grâce au récit de certains pans de son passé. À ce sujet, je trouve que l'auteur a bien construit son roman. La plupart des chapitres narrent le présent de l'héroïne, et quelques-uns exposent des scènes clés de son passé. Ils arrivent au moment opportun. Au début, on éprouvera un peu d'agacement envers Rachel qui, semble-t-il, se laisse dominer et rabaisser par son mari. Puis, à mesure qu'on la découvre, on comprendra qu'elle se débatte entre petites révoltes, abdications, actes stupides... En effet, il lui arrive d'agir contre elle-même. Compromettant volontairement son intégrité morale et physique, elle cherche à se punir par la souillure. Se punir de quoi? D'être faible, d'accepter la domination de son mari? Si on suit cette logique, on admet qu'il n'est pas de meilleure punition que ce que s'inflige Rachel.
Au milieu de cette descente aux enfers, la jeune femme est parfaitement lucide, et sait qu'il n'est peut-être pas trop tard... C'est sa capacité à ressentir de l'empathie (même si elle est mise à mal, comme le constate Will), le fait qu'elle ne peut nier sa responsabilité dans la mort d'un homme, c'est ce qui la fera avancer.

Certains trouveront un peu gros que Rachel passe son temps à tomber sur des gens mal intentionnés. J'ai trouvé que l'auteur avait bien fait les choses. Malheureusement, ces concours de circonstances peuvent arriver dans la vie. En outre, la souffrance et le désœuvrement peuvent rendre quelqu'un malléable, et cela peut être perçu par des personnes comme David qui, de ce fait, verront en cette personne quelqu'un qu'il sera facile de maintenir dans l'obéissance.

Le lecteur voit très vite que David est dangereux, ne serait-ce qu'à la façon dont il traite ses animaux.
D'une manière générale, les personnages gravitant autour de l'héroïne sont bien analysés, même ceux qu'on voit peu.

Éditeur: Denoël.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par mon mari.

Acheter « Le pacte des menteurs » sur Amazon