Jumelles séparées

L'ouvrage:
Elyse Shein a été adoptée à l'âge de six mois. À trente-trois ans, elle ressent le besoin de rechercher sa mère biologique. C'est alors qu'elle découvre qu'elle a une soeur jumelle, Paula, qui a été adoptée par un autre couple, les Bernstein. On explique aux deux femmes qu'elles ont été séparées à la naissance sur l'initiative de psychiatres qui voulaient faire une étude sur l'inné et l'acquis. Pour ajouter un paramètre à leur expérience, ils ont décidé de séparer en priorité des enfants ayant des parents biologiques schizophrènes ou dépressifs.

Critique:
J'ai d'abord été choquée qu'on ait pu songer à faire des expériences de ce genre sur des êtres humains à la fin des années 60. Je sais pourtant qu'il y eut d'horribles procédés dans les années 50, comme la lobotomie ou les électrochocs. Par la force des choses, Elyse et Paula sont forcées de s'interroger sur la manière dont cela les a affectées, mais aussi sur la même chose que ceux qui les étudièrent. Elles découvrent qu'elles ont beaucoup d'aspirations et de traits de caractères communs. Elles en profitent pour évoquer d'autres jumeaux séparés dont les similitudes sont encore plus évidentes, et qui connurent des événements semblables aux mêmes âges. Il est vrai que tout cela est très intéressant. Cependant, l'inhumanité du procédé de séparation n'est pas acceptable.

Tout en s'indignant, Elyse et Paula (surtout Paula) reconnaissent qu'elles ne voudraient pas d'une autre vie que la leur. Cela peut paraître paradoxal, mais c'est compréhensible.

Les deux femmes ne réagissent pas de la même manière au bouleversement qu'est cette découverte. Paula s'y fait mal, au début. Elle appréhende difficilement cette intrusion dans sa vie. Sur d'autres points, elles réagissent différemment l'une de l'autre. Cela montre davantage les différences de leurs personnalités. Paula a réagi ainsi parce qu'elle était fragile. Cependant, à la place des deux jeunes femmes, j'aurais sûrement eu l'attitude de Paula. J'aurais eu peur que ma jumelle prenne trop de place, et j'aurais eu du mal à accepter qu'une inconnue débarque ainsi dans ma vie.

Le livre montre le parcours de ces deux femmes, bousculant les clichés sur les jumeaux. Elles ne sont pas toujours d'accord, n'ont pas la même sensibilité, ne sont pas toujours ensemble... On me dira que c'est dû au fait qu'elles ont été séparées pendant une grande partie de leur vie. Soit, mais je pense que tous les jumeaux ne sont pas forcément fusionnels.

Elyse et Paula s'expriment tour à tour, exposant sans ambages leurs points de vue, leurs frustrations, leurs espoirs, leurs déceptions. Cette polyphonie est la bienvenue, car elle aide le lecteur à mieux comprendre les deux jeunes femmes. J'allais faire la réflexion que la version audio aurait dû être lue à deux voix, car parfois, je n'étais plus sûre de savoir laquelle s'exprimait. Cependant, on peut me rétorquer que les jumelles ont sûrement la même voix. C'est d'ailleurs une chose dont on parle peu. On évoque toujours la ressemblance physique et morale, mais presque jamais vocale.

C'est un témoignage qui se lit comme un roman. On suit les deux jeunes femmes dans la quête de leur passé.

Éditeur: Michel Lafon.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Annie Lamoise pour l'association Valentin Haüy.

Acheter « Jumelles séparées » sur Amazon