Famille et autres supplices

L'ouvrage:
Laura Habner est professeur de français. Elle a pris une année sabbatique, afin de se consacrer à l'écriture de la biographie de l'un de ses ancêtres.
Laura et son mari, Antoine, sont séparés. Leur fille, Louise, traverse une crise d'adolescence.
Laura vient de se réconcilier avec sa mère après vingt ans de brouille.

Cette nuit-là, Louise vient réveiller sa mère, car un homme gît dans leur salon, et il faut l'aider. C'est le professeur de philosophie de l'adolescente. Il vient de se faire plaquer par son petit ami, et n'a nulle part où aller...
Maxime, le frère de Laura, a été renvoyé du domicile conjugale, sa femme ayant découvert son infidélité. Il n'a nulle part où aller...
En outre, le père de Laura, disparu depuis de nombreuses années, refait surface...
L'année sabbatique de Laura promet d'être mouvementée.

Critique:
Assez souvent, les auteurs qui s'essaient à nous faire rire se plantent magistralement. Leurs ficelles sont trop grosses, certaines sont répétées à outrance, bref, c'est souvent raté. Ici, je n'irai pas dire que je me suis tordue de rire, mais les situations sont cocasses, et les personnages attachants. Bien sûr, les hésitations de Grégoire le rendent moins crédible, mais dans l'ensemble, toutes les situations décrites sont amusantes. On pourrait objecter que l'auteur présente certaines choses d'une manière donnée exprès pour qu'on en rie, et que c'est un peu gros... par exemple, le chat mangeant les hormones de Grégoire, ou Louise écrivant un roman pour décrire tout ce que ses parents lui ont fait subir, Grégoire sortant "déguisé" en femme, le prénom féminin qu'a choisi ledit Grégoire, la décision finale de la propriétaire de Laura... Soit, mais la plupart des anecdotes de la vie de ces personnages est bien racontée, et plaisante à lire. Un livre de ce genre fait plaisir, car il est détendant sans être agaçant, comme ces livres qui se veulent amusants et sont lourds.
De plus, Béatrice Shalit s'ingénie à inventer des situations qui, énoncées, semblent plutôt négatives, et les tourne de telle façon que l'on ne peut qu'en rire: le père de Laura a commis des actes répréhensibles, Louise est en pleine révolte, la maison de Laura est envahie, Maxime a trompé sa femme avec une jeunette et doit en subir les conséquences...

Ma critique n'est pas très longue, car je ne peux pas trop en dire pour ne pas trop en dévoiler. Je suis restée floue, et ne suis pas entrée dans les détails pour vous laisser le plaisir de la découverte. Sachez seulement que je vous recommande ce livre si vous voulez vous détendre.

Éditeur: Julliard.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Suzanne Walsh pour la Ligue Braille.

Acheter « Familles et autres supplices » sur Amazon