Choc en retour

L'ouvrage:
Albert et Steve sont associés. Ils sont amis, sans l'être vraiment.

Un soir, Albert téléphone à Steve en catastrophe. Il a un gros problème: il a besoin d'aide. Il arrive tout de suite.
Albert raconte à Steve une histoire qui commence de manière banale, et qui vire au cauchemar. Il était à un concert, y a rencontré une jeune femme (Jennifer), a sympathisé avec elle, et s'est montré un peu trop empressé à son égard... Il l'a raccompagnée chez elle, mais a été éconduit. Furieux, blessé, il l'a assassinée. Fou de panique, Albert demande l'aide de Steve. Il faut aller chez Jennifer, et cacher le cadavre. Steve finit par accepter. Il n'est pas au bout de ses surprises.

Critique:
Au début, lorsqu'Albert raconte son histoire, on soupire, on se dit qu'Albert est vraiment un imbécile, et on le voit venir avec ses gros sabots. On en veut un peu à l'auteur de faire traîner cette histoire. On imagine déjà un livre qui va se traîner péniblement jusqu'à une fin sans saveur.
On est d'autant plus surpris de ce qui se passe lorsqu'Albert et Steve se rendent à la maison de Jennifer.

Au fur et à mesure des événements, on découvre que tout n'est pas si simple. On commence par être complètement perdu, par ne plus rien comprendre. Ici, l'auteur nous a bien eus. Il commence par une histoire aux allures banales pour mieux nous surprendre.

Ensuite, on se rend bien compte que quelque chose se trame contre l'un des personnages. Au bout d'un moment, on a peur de retomber dans la routine des polars classiques, car on a deviné qui en veut à qui, et on attend...

La fin me laisse un sentiment mitigé. Elle peut être vue comme une excellente fin, une dernière touche qui parfait l'ensemble. Le personnage qui a organisé cela n'aurait pas pu souhaiter meilleure fin. Pourtant, son côté définitif, sans espoir, m'a déplu.

C'est donc un polar sympathique qui traîne un peu, mais dont l'auteur sait arrêter les longueurs avant qu'on ait envie de poser le livre. Ce n'est pas un chef d'oeuvre du roman policier, mais on passe un bon moment à le lire.

Éditeur: Librairie des Champs-Élysées.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Arlette Bratschi pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter « Choc en retour » sur Amazon