Le sourire innombrable

L'ouvrage:
Jacqueline de Romilly rassemble ici quelques anecdotes légères. Son but, comme l'indique son titre, est de faire sourire son lecteur.

Critique:
J'étais fâchée avec les écrits de Jacqueline de Romilly, après avoir essayé de lire "Ouverture à coeur". Je m'étais ennuyée pendant cette lecture. "Le sourire innombrable" m'a réconciliée avec cet auteur, et m'a donné envie de relire "Ouverture à coeur", pour savoir quelle serait mon opinion, aujourd'hui. Peut-être étais-je trop jeune quand je l'ai lu.

Les anecdotes rassemblées sont arrivées à l'écrivain. Ce sont de petits bonheurs, de petits moments qu'elle chérit, et se remémore souvent. Elle rit volontiers en se rappelant celles qui l'embarrassèrent. Comme elle le dit, ce livre ne vous fera pas vous rouler de rire par terre, mais il vous fera sourire, et même rire.

Il y a des anecdotes de différents types. Certaines mettent la narratrice dans l'embarras, par exemple, parce qu'elle a parlé trop vite, et ne s'est pas expliquée de la manière dont elle aurait dû le faire pour qu'il n'y ait pas d'équivoque.
D'autres sont à mettre sur le compte de personnes maîtrisant mal notre langue. Le but n'est bien sûr pas de se moquer de ces gens, mais de se rendre compte à quel point notre langue peut être une source de confusion. Je ne vous donnerai pas d'exemples tirés du livre, car il est très court, et je préfère vous laisser le plaisir de la découverte, mais cela me rappelle ce que m'avait dit un professeur d'université. Un étudiant étranger lui avait dit: "Ah! Vous êtes le professeur facultatif!"

Ce livre est à lire. C'est un moment de détente. On laisse les anecdotes amusantes nous entraîner, on ne pense qu'à elles, et on en ressort gai.
Jacqueline de Romilly affirme qu'il faut essayer de saisir les moindres occasions de rire. Bien sûr, elle ne nie pas les mauvais coups du sort, ne dit pas qu'il faut rire de tout. Elle a raison, et j'aimerais être aussi sage, même si cela m'est encore difficile.

Éditeur: éditions de Fallois.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Florence Grin-Falquet pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter « Le sourire innombrable » sur Amazon