Brins de zinc

L'ouvrage:
Daniel Rocher a recueilli ces saynètes dans divers bars , cafés et restaurants. Il nous livre ici un croustillant florilège.

Critique:
Ce livre qui rassemble des tranches de vie est à déguster sans modération. Certaines historiettes sont un peu étranges, voire surréalistes, comme par exemple, la conversation entre les deux hommes sur la femme à qui l'un d'eux a allumé une cigarette. Mais c'est justement cette incongruité, cette étrangeté qui font rire. On se dit qu'il est impossible qu'une telle scène ait eu lieu. Et pourtant, si.
D'autres scènes font franchement rire, comme celle du japonais qui va manger chez les institutrices. J'avais deviné ce qu'il avait compris avant la fin, et cela m'a donné le fou rire. Ce genre de scènes est habituel, cependant, la façon dont cela est raconté est très amusante. L'histoire est bien amenée.
Qu'elles soient incongrues, qu'elles fassent sourire ou rire, qu'elles donnent envie de frapper certains clients, ces petites histoires mettent de bonne humeur. Je n'ai qu'une envie: que Daniel Rocher (ou un autre) fasse d'autres compilations de ce genre d'histoires.

Éditeur: éditions du Rocher.

J'ai eu la chance d'entendre ce livre. Je suis convaincue que la version enregistrée apporte une autre dimension à cet ouvrage, et permet de mieux l'apprécier. Je pense que lire la version papier dans sa tête ne rendra pas le livre aussi vivant que ce qu'a fait Albert Morard, le lecteur qui l'a enregistrée pour la Bibliothèque Braille Romande. Bien sûr, il est impossible que ce livre soit lue de manière plate. J'ai souvent râlé après les lecteurs qui font des voix différentes aux personnages des livres. J'ai même parfois trouvé que ce lecteur (qui a pour habitude de faire différentes voix aux personnages pour chaque livre qu'il enregistre) exagérait un peu. Mais pour «Brins de zinc«, il est indispensable de le faire. Je dis également souvent que je préfère un livre qui n'est pas trop joué plutôt qu'un livre surjoué. Mais ici, la façon dont Albert Morard interprète ce livre est tout à fait adéquate! Je ne m'imaginais pas ce genre de livre lu autrement. Ici, le lecteur donne toute la mesure de son talent. Je ne peux que le féliciter pour son interprétation si juste! Il est exactement dans le ton. J'imaginais très bien les personnages décrits, et ce qu'ils faisaient. Je pense qu'il s'est autant amusé à interpréter ce livre que je me suis amusée à le lire. Sa façon de lire tendrait à prouver qu'il y a pris plaisir.

Acheter «Brins de zinc» sur Amazon