Auteur : Rancourt Anne (de)

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 27 octobre 2016

Comment se débarrasser d'un ado d'appartement, d'Anne de Rancourt.

Comment se débarrasser d'un ado d'appartement

L'ouvrage:
L'ado pénible a plus de vingt ans, il est devenu un adulescent. Il a gardé certains de ses défauts d'ado et larve sur le canapé sans chercher un travail, et donc ne songe pas à déménager. Voici comment s'en débarrasser.

Critique:
Ce petit livre est, comme son prédécesseur, placé sous le signe de l'humour. Là encore, on peut trouver que l'auteur en fait trop, mais ce qu'elle dit est pourtant vrai.

Elle donne donc des conseils pour faire fuir l'adulescent, et le forcer à se prendre en main. Au départ, les conseils sont amusants, car on imagine très bien les scènes, notamment celles où la mère fait honte à son adulescent, qu'il soit seul ou avec des amis. Ensuite, Anne de Rancourt passe à la vitesse supérieure, et tout en reconnaissant qu'elle est une horrible personne, donne des idées aussi insolites que perfides, idées qui ont ravi mon esprit sadique. Il y en a une que j'ai promis à mes élèves de mettre en oeuvre sur eux s'ils continuaient à ne pas être attentifs et à ne mas apprendre leurs leçons: équiper les chaises d'un appareil qui envoie des décharges électriques. Pour donner quelques autres exemples, inverser le chauffage pour qu'il fasse très chaud en été et très froid en hiver dans la chambre de l'adulescent, profiter d'une absence prolongée de l'adulescent pour déménager, etc.

Un passage est un peu plus sérieux (tout en restant amusant): celui où elle explique la différence entre les générations. Elle dit entre autres qu'avant, c'était plus sévère, mais peut-être mieux. En effet, il est plus difficile, à notre époque, de trouver un travail, mais encore faut-il le chercher. Pour dédramatiser un peu (c'est le but de ce petit livre, comme c'était celui du précédent), Anne de Rancourt imagine des emplois à proposer aux jeunes. Exemples: hurleur dans les oreilles: «Il faut chercher un travail!», dresseur de couvert, faiseur de courses (en ne pensant pas uniquement à soi), etc.

L'auteur n'oublie pas d'évoquer ce qui arrive lorsque l'adulescent se décide à quitter le nid. Là encore, c'est criant de vérité et de drôlerie.

Comme dans le livre précédent, il y a, çà et là, des citations amusantes d'adolescents. À la fin, il y a des témoignages, puis des conseils d'adulescents pour calmer les parents qui répètent toujours qu'il faut chercher du travail.

Remarque annexe:
J'aime beaucoup la conversation entre geeks.

Éditeur: J'ai lu.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Clélia Strambo pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Comment se débarrasser d'un ado d'appartement » sur Amazon

lundi, 24 octobre 2016

Comment élever un ado d'appartement, d'Anne de Rancourt.

Comment élever un ado d'appartement

L'ouvrage:
Petit guide à l'usage des parents d'ados d'appartement.

Critique:
En général, l'attitude pénible de certains adolescents exaspère leur entourage (hormis les autres adolescents). Rien que pour cela, il est intéressant de lire ce petit ouvrage. En effet, tout les travers des adolescents y sont exposés avec humour. Cela aide beaucoup à dédramatiser! En outre, si les lecteurs reconnaissent leurs enfants dans ce qu'expose Anne de Rancourt, ils se sentiront soudain moins seuls.
Je n'ai pas d'enfants, mais je connais bien l'ado, car je le côtoie très souvent dans mon métier. Je sais donc que ce qu'on trouve dans ce livre est vrai. Par exemple, j'ai déjà eu droit à des remarques de mauvaise foi du genre: «Bah on me comprend, donc pourquoi je me fatiguerais à écrire et à parler comme vous voulez?»

J'ai bien conscience que cet ouvrage peut paraître cliché, car il réunit tous les défauts d'un adolescent. Ce n'est pas grave parce que l'ambition de l'auteur est le rire. Elle y parvient par plusieurs moyens. Son «guide» est rédigé comme un magazine, avec des «le saviez-vous» et des«conseils».
D'autre part, l'adolescent est abordé comme une étrange créature qui tient de l'animal de compagnie et dont il faut comprendre le comportement afin de réagir au mieux. Pour ne donner qu'un exemple, l'auteur nous explique qu'il est possible d'apprendre à l'ado à parler. Les phrases doivent être courtes, souvent répétées, et bien articulées. On parviendra, avec persévérance, à faire dire à l'ado des mots comme «s'il te plaît» ou «bonjour».
L'ouvrage étant placé sous le signe de l'humour, il y a quelques lourdeurs. Par exemple, la récurrence des brocolis. Cependant, je pardonne ces lourdeurs à l'auteur, car son livre est amusant et bien pensé.

J'ai particulièrement aimé qu'Anne de Rancourt égratigne la psychologie de bas étages qui ne cesse de répéter qu'il ne faut pas punir un enfant ou un adolescent.

Chaque chapitre évoque un aspect de l'ado: son comportement, son territoire, ses distractions, sa vie dehors, etc. Le dernier chapitre est consacré à des questions de parents et aux réponses (toujours drôles) apportées par l'auteur.

Remarque annexe:
Il y a un clin d'oeil amusant: les ados qui servent d'exemple dénigrent l'allemand tant qu'ils peuvent. Anne de Rancourt est professeur d'allemand.

Éditeur: J'ai lu.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Claire Philippe pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Comment élever un ado d'appartement » sur Amazon