L'art de gérer son temps

L'ouvrage:
L'auteur nous donne quelques astuces pour mieux gérer notre temps, et en perdre le moins possible.
Il explique également que certaines habitudes sont à prendre, qu'une bonne gestion du temps ne se fait pas du jour au lendemain. Il fait accomplir au lecteur un travail qui lui fait prendre conscience du temps qu'il passe à chaque activité. Ainsi, le lecteur trouvera plus facilement comment remédier aux pertes de temps.

Critique:
Pour quelqu'un qui cherche à optimiser son temps comme moi, ce livre est une aubaine, à première vue. Certains conseils sont astucieux, mais comme je suis très maniaque, je les avais déjà trouvées. Je les avais même poussées plus loin. Mais il faut dire que j'ai la chance de pouvoir me concentrer sur deux choses à la fois. Par exemple, je comble l'aversion que j'ai pour mon travail en corrigeant les copies ou préparant les cours tout en écoutant un livre, ou des épisodes d'une série que j'aime.
Erik Pigani dit que, par exemple, on peut lire dans son bain, si on aime prendre de longs bains. J'ajoute qu'on peut également lire en voiture, si on accroche au livre audio.
L'auteur conseille également de ne pas se disperser: par exemple, de ne pas avoir deux ou trois agendas, mais un seul. Il faut toujours penser à l'avoir sur soi, mais au moins, tout est centralisé.

A part les petites astuces, l'auteur nous propose d'effectuer un travail de longue haleine, en prenant des notes sur la façon dont nous gérons notre temps.
Il nous propose aussi de calculer notre biorythme pour qu'on sache quand on aura des jours avec et des jours sans. (Je simplifie énormément, mais tout ce qui concerne le biorythme est bien expliqué dans le livre.) J'ai, pour l'instant, laissé tomber le calcul du biorythme, car c'est assez difficile à faire... Enfin, disons qu'il y a beaucoup de manipulations. Mais rien ne dit que je n'essaierai pas à nouveau.

Ensuite, l'auteur nous parle de la synchronicité: ces petites coïncidences qu'un esprit trop rationnel a du mal à admettre. Il nous pousse à les accepter, et à y croire. Je suis très rationnelle, mais je crois que ces petites coïncidences sont possibles, pour la bonne raison qu'on en a tous vécu.

Dans l'ensemble, le livre est agréable à lire. Il n'est pas écrit dans un jargon incompréhensible. Le travail que l'auteur nous propose de faire est intéressant. Il nous propose de nous recentrer, de planifier, d'organiser notre vie. Il ne veut pas que tout soit minuté, non. Il propose une meilleure organisation du temps, ce qui évitera d'en perdre. Le livre est à lire et à feuilleter.

Une chose m'a un peu agacée. Erik Pigani fait allusion à un autre de ses écrits. Il en parle assez souvent. C'est un peu lourd. Il affirme même que «L'art de gérer son temps« vient en complément de l'autre livre. Ces appels du pied répétitifs («Achetez l'autre livre!«), sont un peu pénibles.

Éditeur: de Vecchi.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Thierry Grossenbacher pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter «L'art de gérer son temps» sur Amazon