L'enfant du silence

L'ouvrage:
Une vieille indienne trouve un enfant de quatre ans dans une cabane. Il est attaché sur un matelas.
Bo Bradley, assistante sociale, s'occupe de ce cas. Elle se prend très vite d'affection pour l'enfant. Celui-ci étant en danger, la jeune femme fera tout pour le protéger.

Critique:
J'ai trouvé ce roman inégal. Au début, j'ai aimé découvrir le personnage de Bo et l'intrigue à laquelle elle est mêlée. La trame est classique: l'affaire éveille en elle des souvenirs qu'elle n'a jamais digérés, ce qui fait qu'elle va se pencher sur son passé. L'auteur insère des scènes d'action étant donné que l'enfant est traqué. Au début, tout cela est bien amené parce qu'on ne sait pas d'où viennent les coups, et parce qu'Abigail Padgett entoure cela de suffisamment de mystère.
J'ai également apprécié le personnage d'Annie Garcia, l'indienne. Elle fait figure de sage.
Malgré cela, au bout d'un moment, j'ai trouvé que les choses s'essoufflaient.

Bo est atypique, certes, mais elle finit par devenir typique du genre. Elle aime son métier, le fait avec son coeur, pour elle, l'enfant n'est pas seulement un cas. L'auteur ajoute un élément à son personnage: elle est cyclothymique. Cela lui donne peut-être davantage d'épaisseur, mais sans la démarquer vraiment.

Ensuite, j'ai trouvé la solution assez fade. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais, mais cela ne m'a pas vraiment plu. D'abord, il me semble qu'en pinaillant, on peut trouver une incohérence. Ensuite, pour moi, ce genre de «solution» fait un peu bâclée. L'auteur n'a pas vraiment développé la psychologie de certains personnages, et cette façon de tourner les choses a déjà été utilisée.

Un polar ayant certains aspect sympathiques, mais dont les côtés trop prévisibles gâchent un peu le tout.

Éditeur: Payot et Rivages.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Jacqueline Duperret pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « L'enfant du silence » sur Amazon