Les anges de Jaipur

L'ouvrage:
Inde, 1925.
Le mariage de Mathias et d'Amy bat de l'aile. Le couple s'agace, se dispute pour des riens. Mathias n'aime pas ce pays qui est le berceau de sa femme. Chacun pense faire des efforts, mais apparemment, ils ne sont pas assez grands aux yeux de l'autre.
Sur un coup de tête, Amy quitte le domicile conjugal. C'est en la cherchant que Mathias s'attirera des ennuis.

Critique:
Voilà un livre de vacances, qui permet de passer un bon moment en se laissant entraîner par l'intrigue sans trop réfléchir. Certains romans de ce genre fourmillent de clichés, d'invraisemblances. Ce n'est heureusement pas le cas ici. Les péripéties s'enchaînent sur fond d'histoire. En effet, le nazisme commence à apparaître, et l'un des personnages trouve sa place en promouvant certaines idées pour le moins effrayantes. En général, je peste après les auteurs qui mettent la seconde guerre mondiale et le nazisme à toutes les sauces. Ici, l'auteur n'en a pas trop fait, et a choisi une époque charnière, avant la seconde guerre. Il pouvait évoquer les prémices de la montée du nazisme sans que cela semble trop éculé. À ce sujet, j'aurais dû m'attendre à ce que j'ai découvert en même temps qu'Amy, à la fin. Tous les indices étaient là, et je n'ai rien deviné!

Les personnages ne sont pas forcément très creusés, mais cela ne m'a pas gênée parce qu'ils sont cohérents. Amy et Mathias évolueront lors de leur odyssée. Elle est pour eux comme un parcours initiatique. Cette expérience leur montre que le caprice n'est pas la meilleure solution, qu'ils se complaisaient dans une espèce de mal être collant et quelque peu exagéré, ils se confinaient dans leur égoïsme.

J'ai été reconnaissante à l'auteur de ne pas abuser de grosses ficelles destinées à faire pleurer dans les chaumières: l'un des personnages croit ceci, l'autre croit cela, un énorme malentendu s'installe, etc. Il le fait un peu, mais assez pour intéresser le lecteur sans le lasser.

Je me suis quelque peu ennuyée lors des passages où l'un des personnages fait en sorte d'assurer son pouvoir, et aussi pendant le prologue. Il y a également un prologue montrant des événements qui se passent bien avant l'intrigue principale dans «Orages sur Calcutta», mais cela m'a plu, car je trouve que cela s'imbriquait davantage dans l'intrigue, et que cela montrait les personnages sous un autre jour.

Éditeur: Presses de la cité.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Yves Vanmeenen pour la Ligue Braille.
J'ai été ravie de retrouver ce lecteur à la voix et à l'intonation agréables. Comme je suis pinailleuse, je lui reprocherai d'avoir prononcé les noms anglophones en mettant un petit accent.

Acheter « Les anges de Jaipur » sur Amazon