Amy

L'ouvrage:
L'île Maurice.
Amy est une jeune adolescente noire. Elle vit avec sa mère, Daisy, ses quatre soeurs, et son petit frère. Sa mère travaille pour une famille de blancs, et peine à nourrir ses enfants. Entre Amy et ses soeurs, naît une rivalité qui grandira tout au long du roman. Elle est due au fait que Daisy semble préférer Amy qui est l'enfant de l'amour.

La jeune Amy réussit très bien en classe. Son maître pense qu'elle pourrait faire de hautes études.
Un jour, Amy voit passer une jeune adolescente blanche dans une voiture. La jeune fille porte un masque de tristesse et d'indifférence. Amy aimerait bien devenir l'amie de cette mystérieuse adolescente.

Critique:
Le début est prometteur: car on fait connaissance avec la famille d'Amy, avec sa personnalité, on vit avec elle les difficultés qu'a sa mère à joindre les deux bouts. On est vraiment immergé dans cette histoire. Mais ensuite, ça devient moins attrayant. Les thèmes abordés sont intéressants: les rapports entre blancs et noirs à l'île Maurice à une époque donnée, la jeune adolescente brillante qui pourrait sortir de sa condition grâce aux études, ce que des personnes peuvent dire et faire par désespoir, le contraste entre la jeune adolescente du petit village de Paillerousse et la jeune fille blanche habitant dans une grande maison pleine de domestiques. La rencontre entre ces deux mondes est attendue pendant plus de la moitié du livre, et lorsqu'elle se fait enfin, on n'y croit pas, et l'exploitation qui en est faite n'est pas si intéressante. Il aurait été plus crédible qu'Amy prît son courage à deux mains, et essayât de se faire une amie de la jeune Aude. La situation qui fait qu'elles finissent par cohabiter est très artificielle et humiliante. Les rapports entre elles sont d'emblée faussés puisqu'Amy n'est qu'un pion, et qu'Aude la croit à la solde de son beau-père. Tout cela se complique à cause de la relation malsaine que chacune entretient avec Edmund, même si celle d'Amy est intérieure.

Ensuite, ce qui m'a déplu, c'est que ce livre est l'histoire d'une vie ratée. La pauvre Amy se trouve toujours là où il ne faut pas quand il ne faut pas. Et quand le destin semble lui sourire, quelque chose arrive, et elle est rejetée sans ménagements dans sa condition. On me dira que c'est réaliste, que les histoires ne sont pas toutes celles d'Azouz Begag, celle de Mouloud Feraoun, ou celle de Joseph Zobel. On me dira qu'il faut aussi découvrir des histoires pessimistes, que ce genre d'histoires aussi fait partie de la vie. Soit. Mais là, on dirait que la vie s'acharne contre cette pauvre Amy... Elle a beau faire, ses efforts restent vains.

Éditeur: Stock.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Germaine Grison pour la Ligue Braille.

Acheter « Amy » sur Amazon