Le kimono de neige

L'ouvrage:
Un soir, en rentrant chez lui, Jaubert, inspecteur de police à la retraite, rencontre un homme qui lui dit qu'il l'attendait. Cet homme commence à lui raconter son histoire.

Critique:
Ce livre pourra en dérouter certains à cause de sa construction. Moi-même, j'ai tiqué, car c'est le genre de construction que je n'aime pas. Tadashi raconte son histoire, puis il raconte celles d'autres personnages qui font partie de sa vie. Seulement, il les raconte du point de vue desdits personnages. On peut peut-être se perdre dans ces récits enchâssés. De plus, l'auteur évoque une chose, et cette chose doit être comprise à la lumière d'une autre qui nous est révélée bien plus tard. Il fait cela pour deux ou trois faits. Ce genre de constructions se répand de plus en plus. Je trouve cela un peu déstabilisant: on n'est jamais sûr d'avoir bien compris... L'auteur avertit son lecteur quant à ces indices semés çà et là dans le désordre lorsqu'il évoque les puzzles.

D'autres trouveront peut-être étrange que Tadashi arrive comme ça, et raconte son histoire à cet inconnu, et qu'ensuite, lui-même la raconte à une personne croisée lors d'un procès, personne qu'il retrouve par hasard... Cela peut paraître étrange, mais cela contribue à l'ambiance du livre. Des éléments d'abord anodins et semblant n'avoir rien en commun finissent par s'imbriquer, le tout dans une atmosphère parfois onirique, portée par le froid qui parcourt le récit de plusieurs protagonistes. C'est au milieu de ces récits que survient celui de Jaubert. Il surprend car il ne s'inscrit pas dans le même cadre, pas dans la même ambiance. Cela m'a surprise, car j'ai découvert un pan de la vie de Jaubert que je ne soupçonnais pas. Je l'imaginais presque sans histoires. Je ne sais pas vraiment pourquoi je le voyais ainsi. Un indice nous est donné, avant son récit, mais je n'ai su l'interpréter qu'au moment dudit récit.

Malgré sa construction, ce roman m'a plu. Les personnages m'ont paru charismatiques, même lorsqu'ils commettent des actes répréhensibles.
Le thème de la famille est exploré: les relations entre parents et enfants, les relations de couples... Dans cette ambiance feutrée, des événements assez durs et violents. C'est sûrement ce contraste qui rend le livre saisissant et d'autant plus captivant.

Éditeur: Christian Bourgois.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Martine Moinat pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « Le kimono de neige » sur Amazon