Auteur : Hatvany Amy

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, 5 juin 2017

Somewhere out there, d'Amy Hatvany.

.

Lire la suite...

lundi, 27 avril 2015

Un coeur si grand, d'Amy Hatvany.

Un coeur si grand

L'ouvrage:
Grace et Victor filent le parfait amour. Les choses se compliquent lorsque Kelli, la première femme de Victor, meurt. Les deux enfants de ce premier mariage, Ava, (treize ans), et Max (huit ans), vont vivre avec leur père et Grace. Rien n'est simple.

Critique:
Avec justesse et délicatesse, Amy Hatvany explore les réactions et les sentiments d'êtres confrontés à une douloureuse situation. Grace, qui ne veut pas d'enfants, doit soudainement s'occuper de ceux de Victor. Ceux-ci pensent forcément qu'elle a pris la place de leur mère auprès de leur père. En outre, elle est bien vivante, alors que Kelli est morte.
Ava éprouve de sentiments contradictoires pour sa mère: chagrin, culpabilité (lorsqu'elle accepte une marque de tendresse de Grace ou s'avoue les failles de sa mère).
Tout cela est bien analysé. En outre, l'intrigue est prenante, et il n'y a pas de temps morts.

La structure du récit et de celles qui, généralement, ne me plaisent pas. On voit le présent (après la mort de Kelli) et le passé de Kelli, En outre, le passé n'est pas chronologique, du moins au début. Ici, la structure m'a plu parce qu'elle fait qu'on découvre Kelli peu à peu. Bien sûr, elle présente un défaut: on découvre avant Grace et Ava ce qui lui est arrivé, ce qui fait qu'on n'a pas la même attente qu'elles. Au long de ma lecture, je me disais que j'aurais aimé, moi aussi, faire des suppositions quant à ce qui était arrivé à Kelli dans son adolescence. Cependant, j'étais contente de comprendre sa psychologie, de voir certaines choses à la lumière de ce que je savais.

Kelli m'a parfois agacée. Je me suis demandé comment elle avait pu être si crédule dans sa jeunesse. Bien sûr, on comprend aisément pourquoi elle a été ainsi, et elle est davantage à plaindre qu'à blâmer, mais parfois, je me disais qu'elle aurait dû être plus clairvoyante. Bien sûr, c'était injuste de ma part.

Certains diront peut-être que Grace est trop parfaite. Elle accepte le cataclysme avec bravoure, et finit même par l'apprécier. C'est peut-être gros, mais cela m'a paru crédible, inséré dans l'histoire, les événements, etc.

Si Ava est parfois pénible, le lecteur la comprendra très facilement.

Peut-être les relations entre les enfants et Grace évoluent-elles un peu vite dans un certain sens, mais là encore, cela peut s'expliquer par plusieurs paramètres. Le contexte et le caractère des personnages font que c'est crédible.

Éditeur français: Belfond
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Cassandra Campbell pour les éditions Simon and Schuster Audio

Acheter « Un coeur si grand » sur Amazon