L'île du docteur Mallo

L'ouvrage:
Ned Maddstone est quelqu'un de gentil. La vie lui sourit: il a rencontré Portia Fendeman avec qui il file le parfait amour; il s'apprête à entrer dans une prestigieuse université, car il est brillant tant au niveau des études que du sport; il est apprécié de ses camarades. En outre, il est toujours prêt à aider, à rendre service, à plaindre les moins heureux que lui.

Un jour, il fait preuve de curiosité... cela le perdra.
Il avise un cahier dépassant du sac de son voisin de classe, Ashley Barson Garland. Il en lit quelques pages, et découvre qu'Ashley a honte de ses origines qu'il renie avec véhémence, a une très haute opinion de lui-même, et aspire à faire partie des grands. Découvrant cela, un être normalement constitué n'éprouverait que mépris pour Ashley. Ned ressent plutôt de la compassion pour cet être mal dans sa peau.
Ashley se rend compte que Ned a lu son journal. Dès lors, il va orchestrer une petite vengeance afin de salir celui-ci. Vengeance qui tournera au cauchemar.

Critique:
Le début du roman m'a enthousiasmée. Le décor est bien planté, on imagine très bien les personnages, il n'y a pas de longueurs. En outre, on se demande où veut nous mener l'auteur. On ne devine rien.

Seulement, l'enthousiasme retombe à partir du moment où Ned est envoyé sur l'île. La quatrième de couverture évoque "Le comte de Monte-Cristo" comme ayant inspiré Stephen Fry. Effectivement, l'intrigue y fait penser puisque Ned voudra se venger. Mais je trouve dommage que trop de détails soient ressemblants, par exemple, la façon dont Ned s'évade de l'île...
Par ailleurs, à partir de ce moment, on se doute de ce qui va arriver, et on n'a pas tellement de surprise. Et puis, les vengeances ont l'air assez banales... Les "méchants" ne souffrent pas assez, à mon avis.
Bien sûr, la critique met en avant le fait que ce soit du "Monte-Cristo" transposé à une époque où d'autres moyens (comme internet), peuvent être utilisés pour servir les desseins de Ned. Soit. Il est intéressant de voir comment Ned se sert des moyens modernes pour sa vengeance... Mais cela ne m'a tout de même pas convaincue , et je ne crierai pas au chef d'oeuvre, comme le fait la critique.
Enfin, la fin est très décevante: les personnages ne se comprennent pas, et la dernière décision de Ned montre que tout ce qu'il a fait est inutile... C'est sûrement le message que l'auteur a voulu faire passer. Mais justement, j'ai trouvé cette fin trop pessimiste.

Éditeur: éditions 84.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Barbara Sauser pour la Bibliothèque Sonore Romande.

Acheter « L'île du docteur Mallo » sur Amazon