Les héritiers passent à table

L'ouvrage:
Madame Lamarque est décédée. Son testament stipule que ses héritiers (du côté de son mari) devront passer une matinée et prendre un repas avec sa fille, Valentine.

Critique:
Au début, ce roman m'a plu. Valentine, grâce à des indications maternelles et à son ressenti, tente de cerner la personnalité de chacun de ses hôtes, et de leur montrer comment ils pourraient améliorer leur vie. C'est une idée sympathique qui ne m'a pas agacée comme elle l'a fait dans le film «Le fabuleux destin d'Amélie Poulain» (que je n'ai vraiment pas aimé), parce que j'ai trouvé que ce n'était pas amené de manière niaise, et que l'auteur n'en faisait pas trop. En outre, les échanges et l'ouverture d'esprit dont certains finissent par faire preuve m'a plu.
Bien sûr, Marie Fitzgerald ne dépeint pas un monde où tous finissent par être parfaits. Certains font un travail sur eux-mêmes, mais d'autres s'y refusent. C'est assez représentatif de notre société. De plus, cela va avec le caractère des personnes montrées.
J'ai également apprécié certaines situations, comme ce qui finit par arriver à la Bombe et à Liliane. Par ailleurs, Emma et Jojo sont très attachants, et ont parfois des répliques amusantes.
L'auteur a ajouté une note cocasse: les faits sont observés par les parents de Valentine qui se sont retrouvés... au ciel. Ils commentent, s'accrochent un peu, s'expliquent, etc.

Malgré cela, j'ai eu l'impression que le livre s'essoufflait. J'ai eu un peu de mal à partir du moment où Valentine reçoit Jeanne... De plus, les pages consacrées à l'histoire personnelle de Valentine sont un peu lourdes, à mon avis. En fait, j'ai trouvé qu'au long du roman, on n'est pas tellement préparé à ce qu'on découvre, ensuite, quant à la psychologie de l'héroïne. De plus, je n'ai pas vraiment compris l'un de ses actes... L'auteur tente de l'expliquer, et ensuite, la jeune femme revient dessus, mais j'ai quand même trouvé cela incongru.
La fin m'a satisfaite.

C'est un livre sympathique, mais qui s'essouffle un peu, et dont certaines situations sont moins bien amenées que d'autres...

Éditeur: Nouvelles Plumes.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée pour le GIAA

Acheter « Les héritiers passent à table » sur Amazon