Le cercueil de pierre

L'ouvrage:
Joséphine et sa fille de six ans (Emilie) sont renversées par une voiture. Très vite, la police pense que ce n'est pas un accident. Le mari de la jeune femme est soupçonné.
Anne Linberg mène l'enquête tout en tentant de rassembler les morceaux de sa vie. Elle aime toujours celui qu'elle a quitté, mais ne souhaite pas vivre sur la petite île où il a élu domicile.

Critique:
Au départ, le livre m'a plu. L'enquête est très classique, mais les personnages ont su m'intéresser. Au bout d'un moment, je me suis aperçue que c'était surtout la vie d'Anne qui me plaisait. L'enquête est devenue de plus en plus inintéressante pour moi, d'abord parce que je la trouvais trop linéaire, ensuite parce qu'on entrevoit rapidement ce qui s'est passé, même si on n'a pas tout de suite tous les indices en main. De plus, les personnages les plus épais de l'histoire (en dehors de la police) disparaissent rapidement.

Lorsque l'enquête m'a moins plu, je me suis raccrochée à la vie privée d'Anne. En effet, cet aspect est très présent. À mon avis, c'est une bonne chose, car cela donne plus de corps au personnage. Elle n'est pas juste une policière. Cependant, là encore, j'ai été agacée. Anne n'est pas si sympathique. Elle veut le beurre et l'argent du beurre. Elle hésite, s'apitoie sur son sort, pleurniche... De plus, la façon dont elle finit par avouer la vérité est si brutale qu'il est normal que la personne concernée réagisse mal!

Ce livre fait partie d'une série. Je ne lirai pas les autres tomes, ayant été déçue par celui-ci. Cependant, j'aimerais savoir ce que devient la vie privée d'Anne.

Éditeur: Gaïa. (6 octobre 2008)

Acheter « Le cercueil de pierre » sur Amazon