Le charme discret de l'intestin

L'ouvrage:
Giulia Enders nous explique avec verve comment fonctionne notre corps, et en particulier, notre intestin.

Critique:
Il y a un moment que je souhaite lire des ouvrages évoquant le fonctionnement du ventre, de l'estomac,de l'intestin, et leurs interactions avec le cerveau. Je ne l'ai pas fait, car ceux qui existaient me paraissaient (peut-être à tort) un peu rébarbatifs. Lorsque j'ai entendu parler de ce livre, il était souligné qu'il était caustique. En effet, l'écriture de Giulia Enders est très vivante. Elle use d'exemples très simples et très concrets. Par exemple, elle explique le chemin que prend la nourriture et ce qui lui arrive en parlant d'une bouchée de gâteau, elle va dire que nos sphincters sont collègues, etc. Certains trouveront peut-être cela un peu niais. Pour ma part, j'ai trouvé cela sympathique. Cela donne un style fluide et une écriture alerte. On n'a pas l'impression d'être assommé d'informations qu'on n'assimile pas. C'est rempli de bonne humeur, ce qui fait qu'on s'instruit en souriant.

Lorsqu'on lit un documentaire de ce genre, on le fait toujours par rapport à soi, à ses expériences. Donc quand j'entendais Giulia Enders expliquer certaines choses qu'il vaut mieux faire (par exemple, la manière de s'asseoir sur les toilettes), je me surprenais à me demander comment j'agissais.
Il y a des situations dans lesquelles chacun se retrouvera. Outre celle que j'ai mentionnée ci-dessus, on lira quelles sont les répercutions du stress, et comment notre intestin tente au maximum de nous en préserver. Il y en a beaucoup d'autres.
Il y a aussi de petites astuces quotidiennes afin de faciliter certaines choses.

Giulia Enders préconise de ne surtout pas tomber dans l'excès. Par exemple, il ne faut pas forcément arrêter de manger tel ou tel aliment (sauf si on est vraiment allergique), mais en manger moins. Elle dit notamment cela à propos du lait ou des produits contenant du gluten.
L'auteur prône la tempérance également dans d'autres situations. Par exemple, elle dit qu'il n'est pas obligatoire d'aller à la selle tous les jours, qu'il faut boire quand on a soif (ou si on sent qu'on se déshydrate), etc. C'est un peu la même chose pour le sucre. Certains sucres sont meilleurs pour la santé que d'autres, mais bien sûr, il ne faut pas en manger en grosses quantités.

Lorsqu'elle parle plus particulièrement de l'intestin, elle explique quelles sont les bonnes bactéries, quelles sont les mauvaises, que certaines nous nourrissent... Il y a même des bactéries qui peuvent influencer notre cerveau, et nous faire aller plutôt vers tel ou tel aliment.

L'ambition de ce livre étant d'informer sans assommer, l'auteur donne des pistes. C'est à nous de les approfondir. Par exemple, elle évoque les prébiotiques et donne une petite liste d'aliments dans lesquels on en trouve. À nous de chercher s'il n'y en aurait pas dans d'autres...

Un livre passionnant, instructif,divertissant, bien pensé.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Jessica Monceau.
Ce livre m'a été envoyé par les éditions Audiolib.
J'aime beaucoup Jessica Monceau que je connais surtout en tant que comédienne de doublage. C'est le deuxième ouvrage qu'elle enregistre pour Audiolib (le premier, «Nos étoiles contraires», ne m'a pas attirée), et je pense qu'il s'est agi pour elle d'un défi. En effet, il n'est pas facile de lire à voix haute un documentaire qui traite de notre intestin avec humour. Pour moi, elle a trouvé le ton juste. Je suis convaincue que son interprétation rend naturels les petits moments où l'auteur en fait peut-être un peu trop dans les exemples humoristiques. Maintenant que je l'ai entendue lire cet ouvrage, je n'ai qu'une hâte: l'entendre sur d'autres livres!

Acheter « Le charme discret de l'intestin » en audio sur Amazon Acheter « Le charme discret de l'intestin » sur Amazon