Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi?

L'ouvrage:
Michel Drucker nous raconte son enfance, comment il devint homme de télévision...

Critique:
Je crois être dans le cas de beaucoup de Français: j'aime bien Michel Drucker. Ses émissions sont agréables, il est bienveillant. C'est d'ailleurs ce que certains lui reprochent: il aime tout le monde. Il profite de ce livre pour, entre autres, remettre les choses à leur place à ce sujet: il n'aime pas tout le monde. Il explique bien que dans son métier, comme partout, il y a des gens détestables. Mais lui préfère se concentrer sur ceux qui, pour lui, valent la peine qu'on parle d'eux grâce à leurs qualités. Les autres, il les traite par l'indifférence, et n'en parle pas.

Il nous parle bien sûr de son père, médecin de campagne aimé et respecté. Il explique les incompréhensions qui tissèrent leurs vies. Il montre bien que son père n'était pas un mauvais homme, mais qu'il tenait absolument à ce que ses enfants réussissent dans la vie, et qu'il ne s'y est pas toujours pris ce la bonne manière.
Cette partie est très intéressante, car on découvre l'enfant qu'était Michel Drucker, sa famille, etc.

Ensuite, Michel Drucker nous raconte comment il fit ses premiers pas à la télévision, et certaines anecdotes relatives à ses émissions. Cela m'a d'autant plus intéressée que j'ai découvert les coulisses, j'ai appris certaines choses. En outre, je ne connaissais pas les débuts de Michel Drucker.

Il évoque pour nous des personnages inoubliables comme Léon Zitrone. Mais aussi la femme de Léon Zitrone dont l'humour ne manquera pas de toucher le lecteur.
Il rend aussi hommage à des gens comme Pierre Desproges.
Il évoque des moments assez tendus de «Champs-Elysées», comme le scandale que provoqua l'apparition des Nuls dans l'émission; ou encore celui provoqué par Gainsbourg s'adressant très crûment à Whitney Houston en direct... (Je n'avais pas connaissance de ces deux épisodes, étant trop jeune.)
Il parle aussi des deux passages de Bernadette Chirac dans «Vivement dimanche». Pour moi qui oublie de regarder la télé (je me dis souvent que je devrais regarder les émissions comme «Vivement dimanche», mais je n'ai pas le réflexe), ça a été quelque chose d'inédit. Et puis, il nous a montré le côté humain des époux Chirac.
On ne peut s'empêcher de sourire lorsque Michel Drucker parle de certaines de ses admiratrices.
L'histoire de son mariage (discret, comme lui), m'a particulièrement touchée... certains sauront pourquoi... Je comprends et approuve sa discrétion.

Bref, ce livre est à lire. On en découvre un peu plus sur l'homme qu'est Michel Drucker, et cela renforce l'admiration qu'on lui porte. Il souligne qu'il est loin d'avoir raconté tout ce qu'il avait à dire. J'espère donc qu'il renouvellera l'expérience. Je lirai ses livres suivants avec grand plaisir.

Éditeur: Robert Laffont.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Marie-Rose Fischweiler pour la Ligue Braille.
La lectrice bénévole a très bien interprété ce livre. S'il sortait dans le commerce, il serait vraiment judicieux qu'il soit lu par Michel Drucker lui-même.

Acheter « Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi? » sur Amazon