Les mots et la chose

L'ouvrage:
Françoise est comédienne de doublage. Elle doit doubler des films pornographiques. Elle se désole de la pauvreté des dialogues. Elle s'interroge: n'y a-t-il pas de multiples façons de parler des choses de l'amour? Elle interroge également le narrateur, un homme d'âge mûr, à ce sujet. Celui-ci lui écrit plusieurs lettres dans lesquelles il montre l'étendue du vocabulaire amoureux.

Critique:
Je pense qu'il faut prendre ce petit livre comme un divertissement. Il ne faut pas s'offusquer bêtement, mais s'amuser de cette lecture. Après tout, que fait ce livre? Il recense le vocabulaire pour dire «faire l'amour», pour parler du sexe, des seins, du plaisir sexuel... Il ne se veut pas tape-à-l'oeil.
Bien sûr, on ne peut éviter quelques mots et expressions vulgaires. Mais l'auteur recense ce qui existe, et il se doit de rapporter les expressions tant élégantes que vulgaires. Comme il les entremêle, l'amusement est renforcé, même si certaines images font frémir.
En outre, l'auteur nous donne de savoureux exemples inventés par Boris Vian, Marcel Proust, Pierre Desproges, etc.

J'ai appris beaucoup d'expressions! Je ne savais pas qu'il existait tant de façons de parler des choses de l'amour physique. J'avais pensé vous donner des exemples, mais le livre est si court (à l'instar de cette critique), que j'y renonce. Découvrez seuls toute la richesse de notre langue quant à cela.

Éditeur: Plon.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Vincent Aubert pour la Bibliothèque Braille Romande.

Acheter « Les mots et la chose » sur Amazon