Quelqu'un cherche à vous retrouver

L'ouvrage:
C'est dans un cinéma que Julien Arnaud rencontre Claire. La jeune fille lui explique qu'elle est narrato-psychologue. Quelqu'un l'a «engagée» pour retrouver Julien à cause d'un événement passé. Il doit maintenant lui raconter ce qui marqua sa vie. Ensuite, elle lui dira qui le cherche.

Critique:
Ce roman décrit des choses assez banales, mais de jolie manière. Il sait rendre son histoire originale par un style vivant et des personnages attachants.

À l'instar de Julien, le lecteur tentera de résoudre l'énigme qui poussa Claire à lui faire raconter sa vie. Ce n'est pas très difficile à deviner, mais le savoir n'est pas gênant. En outre, je n'avais pas tout trouvé. À un moment, l'énigme se complique quelque peu, et j'ai fait des suppositions assez rocambolesques qui se révélèrent fausses. Donc, malgré la simplicité de l'énigme, l'auteur est parvenu à me duper.

Claire m'a un peu agacée. Je comprenais ses hésitations, ses craintes, son insécurité, etc. Cependant, je trouve qu'elle complique beaucoup les choses. Bien sûr, cela révèle sa personnalité tourmentée, et c'est un bon moyen de découvrir Julien. De plus, si Claire n'avait pas fait toutes ces manières, il n'y aurait pas eu d'histoire. Et puis, comment aurais-je agi à la place de la jeune femme?

En peu de pages, Marc Augé nous conte une histoire dense, et présente des personnages auxquels il sera facile de s'identifier. Outre Julien et Claire, on rencontre Armand, personnage solaire. J'ai beaucoup apprécié la première entrevue du jeune homme avec Julien, car Armand, débarrassé de la timidité qu'engendrent les rapports professeurs / élèves, ose dire toute l'admiration qu'il éprouve pour Julien. Cela a éveillé des échos chez moi, car certains de mes professeurs m'ont impressionnée par leur ouverture d'esprit, la passion qu'ils éprouvaient pour les livres qu'ils enseignaient, la justesse de leurs remarques... et je ne le leur ai jamais dit. J'ai également apprécié que Julien tienne à rendre à César ce qui lui appartient, lorsqu'Armand parle de l'une de ses analyses.

La fin n'est pas bâclé, tout est dit, elle est à l'image du roman... mais j'ai trouvé qu'elle arrivait un peu trop tôt. Pourtant, il ne restait pas grand-chose à écrire. L'auteur, en prolongeant le livre, n'aurait pu que le désavantager en faisant du remplissage. C'est seulement que je m'étais attachée aux personnages, et aurais aimé continuer un peu à les côtoyer. Vous aurez donc compris que les petits défauts que je reproche n'en sont pas vraiment, ou qu'ils sont compensés par le reste.

Éditeur: Seuil.
La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Josette Berclaz pour la Bibliothèque Sonore Romande.
La lectrice a une voix très agréable. Elle sait mettre le ton approprié.

Acheter « Quelqu'un cherche à vous retrouver » sur Amazon