Nightshifted

L'ouvrage:
Edie est infirmière de nuit. Ce soir-là, une minute d'inattention coûte la vie d'un de ses patients. Avant de mourir, il lui demande de sauver Anna. Se sentant coupable de la mort de l'homme, la jeune femme tente de retrouver Anna.

Critique:
Je suis assez difficile en ce qui concerne la fantasy. J'ai aimé ce roman parce qu'il n'y a pas sans cesse des batailles entre peuples. Bien sûr, il y en a, mais cela s'imbrique bien dans l'histoire, et n'en constitue pas la majorité.
J'ai apprécié de côtoyer vampires et zombies, sans que cela soit cliché. Bien sûr, les vampires voudront se repaître de sang, mais ils ne se résument pas à cela. En outre, leur communauté n'est pas forcément soudée.
Anna est un exemple de cette absence de cliché. Elle n'agit pas forcément comme elle le devrait. Cela la rend un peu mystérieuse et attachante.

Quant au zombie (Ty), il m'a mise mal à l'aise. C'est justement ce qu'a voulu l'auteur. À un moment, il agit de manière déplorable. Son excuse est qu'il a un but honorable. Cependant, je n'ai pas été convaincue. Je comprends ses motivations, mais après cela, je n'ai plus pu l'apprécier.
Cassie Alexander introduit d'autres personnages surprenants, comme Meedee, le «grand-père», ou les ombres. Chacun contient sa part d'angoisse, de mystère, d'humour.

L'histoire paraît simple, Edie paraît trop sympathique. Soit, mais on passe un bon moment, car il n'y a pas de temps morts. Par ailleurs, jusqu'à la moitié du livre, on ne peut pas prévoir ce qui va se passer. J'apprécie beaucoup les livres dont je ne sais pas tout de suite où ils vont mener. Par la suite, lorsque l'infirmière est «interpellée» sur son lieu de travail, le lecteur sait quelle direction prendra le roman.
Je me suis vite doutée de l'issue du roman, mais cela ne m'a pas gênée. D'abord, je n'ai pas deviné comment cela pourrait arriver. Ensuite, je n'avais pas du tout prévu la carte qu'Edie sort de sa manche... (Cela concerne son sang.)

Ce livre est le tome 1 d'une série. L'auteur a donc pris soin de ne pas élucider les petits mystères entourant l'intrigue principale. Je suis dubitative quant à une éventuelle suite. J'ai peur que cela s'essouffle, même si j'aimerais retrouver Anna et Jake (pour diverses raisons), et bien sûr, l'héroïne.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Tai Sammons pour les éditions Blackstone audio
La lectrice a une voix douce, claire, et dynamique. Son intonation est appropriée. Elle a réussi à faire un accent à Anna (il fallait bien, puisqu'Edie précise qu'elle en a un), sans que cela soit désagréable. En effet, l'accent qu'elle prend est très léger. Idem pour Asher: il a un accent anglais. Moi qui n'aime pas l'accent anglais, j'ai trouvé que Tai Sammons s'en sortait bien, car celui qu'elle prenait était à la fois juste et supportable.

Acheter « Nightshifted » en anglais sur Amazon