Love, lies, and hocus pocus, book 5: Betrayal

L'ouvrage:
Ce soir, Lily a un rendez-vous galant avec Sebastian. Sir Kippling se moque d'elle pendant ses préparatifs, le début du rendez-vous se passe très bien, et... le téléphone de Lily sonne.

Critique:
Ce tome m'a autant plu que les autres. Lydia Sherrer a réussi à contourner l'obstacle dont je crains qu'il devienne lassant à force de se répéter. En effet, si John Faust reste une menace, il n'est pas question de lui dans ce tome, et c'est logique. Cependant, nos héros sont précipités dans d'éprouvantes aventures. J'ai d'ailleurs aimé que cela démarre lentement, avec des faits quotidien, le rendez-vous entre Lily et Sebastian. J'ai eu raison de savourer ces passages, car ensuite, les événements tournent vraiment mal.

Dans ce volume, le lecteur et Lily en apprennent davantage sur Sebastian. Bien sûr, certaines choses ont té dévoilées de tome en tome, mais dans celui-là, tout ce qu'il a vécu semble conspirer pour le faire tomber.
C'est aussi dans ce livre que madame Berrington reconnaît qu'elle n'a pas agi comme elle l'aurait dû vis-à-vis de son neveu.

Dès la fin d'un tome de cette série, je n'ai eu qu'une hâte: lire la suite. Ici, cette hâte est renforcée. Si les autres tomes appelaient une suite, ils avaient une vraie fin. La fin de «Betrayal» n'occasionne que des questions et de la crainte quant au sort des deux personnages principaux.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Chenoweth Press.

L'interprétation de la comédienne reste sans failles. Entre les différents personnages et leurs sentiments, elle s'en tire très bien, comme toujours.

Acheter « Love, lies, and hocus pocus, book 5: Betrayal » en téléchargement audio anglais sur Amazon (Audible.fr)