Love, lies, and hocus pocus, book 4: Legends

L'ouvrage:
Lily, Sir Kippling, et Sebastian se rendent en Angleterre afin d'obtenir davantage de renseignements sur Morgan Lefay, et afin de demander l'aide de la famille Blackwell. Leur but reste d'arrêter John Faust avant qu'il mette son projet à exécution.

Critique:
Ce tome m'a autant plu que les autres. J'avais peur que le fait que Lily cherche encore et toujours à arrêter les agissements de John Faust devienne lassant, mais dans ce tome, cela n'a pas été le cas. D'abord, d'autres choses se passent. Par exemple, Lily et le lecteur rencontrent les Blackwell. Ensuite, nous découvrons un autre personnage très sympathique: Emeline. On la voit très peu, mais sa bonne humeur et sa gentillesse sont une bouffée d'oxygène, ça change de John Faust. De plus, j'ai apprécié le conseil qu'elle donne à notre héroïne.

Entre ce conseil et les aventures qu'elle vit, Lily prend conscience de certains éléments, ose admettre (par exemple) qu'il faudra qu'elle fasse quelque chose qu'elle refusait de faire...
De plus, son amitié pour Sebastian est mise à l'épreuve par Thereal, et Lily réagit exactement comme je m'y attendais.

Même si l'ambiance est tendue à cause de l'infâme John Faust, Lydia Sherrer sort d'autres éléments plus légers de sa manche. Outre Emeline, il y a Cyril (qui devra aller sur le terrain pour comprendre qu'il n'aurait jamais dû l'exiger), Hawkins (dont certains côtés sont cocasses), et bien sûr, les répliques toujours à propos de sir Kippling. L'autrice lui a d'ailleurs mis un renard dans les pattes, ce qui amuse le lecteur.

Quant à John Faust, certaines données ont changé. Peut-être sera-t-il plus facile de s'en débarrasser par la suite... Je l'espère. J'aimerais bien que Lily et Sebastian retournent accomplir des missions comme celles du tome 1. En fait, j'aimerais que John Faust et sa nouvelle acolyte disparaissent, et que les héros soient confrontés à différents éléments nécessitant leur expérience, mais pas forcément à de diaboliques personnages.

La version audio que j'ai entendue a été enregistrée par Amy McFadden pour les éditions Tantor Media.

J'apprécie toujours autant la voix et le jeu de cette comédienne. Ici, j'ai regretté que certains personnages aient l'accent anglais, mais la lectrice n'est pas à blâmer, elle était obligée de faire cela, car ils étaient anglais.

Acheter « Love, lies, and hocus pocus, book 4: Legends » en téléchargement audio anglais sur Amazon (Audible.fr)